Pourquoi Suarez joue avec le feu en forçant son départ

En s'affichant déjà sous le maillot de Belgrano, Matias Suarez a mis la pression sur la direction anderlechtoise pour forcer son départ du club. L'Argentin s'est d'ailleurs déjà entraîné avec sa "nouvelle" équipe, alors qu'il est toujours sous contrat avec les Mauves. Le médian du Sporting joue à un jeu dangereux et s'expose à six mois de suspension.

Hier, le club argentin basé à Cordoba a publié des photos de l'Anderlechtois à l'entraînement, ce qui est interdit par le règlement FIFA. "El Magico" est donc prêt à aller au clash avec le RSCA.

Anderlecht a déjà contre-attaqué en mettant son service juridique sur le coup. Si les deux clubs ne parviennent pas à trouver un terrain d'entente, le règlement prévoit une suspension de six mois et un dédommagement à payer au club. Pire, le Sporting pourrait l'empêcher de jouer jusqu'en juin 2017!

Lors de la conférence de presse aux allures d'une présentation officielle, Suarez  s'est dit "heureux de retrouver ce grand club" et "impatient d'offrir un trophée à Belgrano". En revanche, pas une seule fois il n'a prononcé le mot Anderlecht. Dehors, des dizaines de supporters sont venus acclamer le retour de l'enfant prodige, note la Dernière Heure.

Michaël Bouche 8/07/16 - 09h51