Le problème Teodorczyk

© belga.

Tout comme à l'Antwerp lors de la première journée, Lucasz Teodorczyk a plus ou moins échoué dans tout ce qu'il a entrepris contre Ostende, ratant même les gestes les plus simples. Depuis les playoffs de la saison dernière, l'attaquant polonais n'est plus que l'ombre du buteur qui avait enchanté la phase classique. Excepté son doublé contre Charleroi l'avant-dernière journée, "Teo" n'a plus marqué en JPL.

Au-delà des buts - une donnée bien entendu très importante pour un avant-centre - , le mal semble même plus profond. Son manque de confiance a sauté aux yeux de tous dimanche. Il a logiquement été remplacé avant l'heure de jeu par Thelin. Signe de son mal-être: frustré, il a directement rejoint les vestiaires après sa sortie. "Un but et Teo est de retour", se rassure Michel Verschueren, ex-manager des Mauves, sur Twitter.

Pas d'alternative
Dans les travées du Parc Astrid, on en doute de plus en plus. Vu son niveau de jeu affiché et son inefficacité depuis plusieurs semaines, n'est-il pas risqué de miser uniquement sur Teodorczyk pour mettre des buts? Car Anderlecht ne dispose pas véritablement d'alternative valable pour le poste de numéro 9. Kiese Thelin peine à convaincre tandis que Ganvoula est encore jugé insuffisant. L'attaquant congolais ne figurait même pas sur la feuille de match dimanche.

Pour l'instant, René Weiler lui accorde toujours sa confiance et met tout en œuvre pour qu'il redevienne celui qui empilait les buts à son arrivée dans notre pays et retrouve sa confiance, ce qui provoque parfois certaines tensions, explique Het Nieuwsblad.

"Teo reste à Anderlecht"
En attendant, Herman Van Holsbeeck doit se poser de sérieuses questions. Ne faudrait-il pas trouver une alternative au Polonais, notamment en vue de la Ligue des champions? Quitte à prêter Ganvoula une saison. Ou alors changer de système pour associer "Teo" et Onyekuru en 4-4-2? C'est une autre option qui doit sans doute traverser l'esprit de Weiler.

Quant à un départ définitif, le joueur n'en a aucune envie. Fenerbahçe semble intéressé, mais aucune offre concrète n'a été formulée pour l'instant. Après son aventure ratée au Dynamo Kiev, Teodorczyk semble surtout à la recherche de stabilité et n'a aucune envie d'aller s'exiler dans un championnat qu'il ne connaît pas. "Teo reste à Anderlecht", martèle son agent, Marcin Kubacki.

© photo news.
© belga.
© belga.

Michaël Bouche 8/08/17 - 08h44