Le show Sa Pinto a encore continué après le match du Standard

© photo news.

A chaque match du Standard, Ricardo Sa Pinto parvient à se faire remarquer. Ce fut encore le cas après le nul face à l'Antwerp dimanche, où l'entraîneur portugais s'est à nouveau montré agressif et irrespectueux envers les journalistes.

Il y a d'abord eu cette interview accordée à Voo Foot après le match, dans laquelle il s'est énervé contre le journaliste Patrick Stein. Mais Sa Pinto ne s'est pas arrêté à cette nouvelle sortie remarquée, puisqu'il a continué à faire le show en conférence de presse.

Comme le rapporte HLN, il a soupiré parce qu'une caméra de Sporza le suivait d'un peu trop près. Et il s'est montré agacé parce que Laszlo Bölöni est arrivé un peu en retard. Au début de la conférence de presse, il a directement donné le ton auprès d'un confrère de la presse francophone: "Je suis content que tu sois de retour, tes questions m'avaient manqué. Elles sont toujours négatives."

"Qu'est-ce que tu crois?"
Sa Pinto n'a pas apprécié qu'on lui pose une question sur les deux penalties manquées par le Standard en quatre jours. "Qu'est-ce que tu veux que je te dise de plus?", a-t-il répondu. "Est-ce qu'Orlando Sa était sur la liste des tireurs? Oui, j'ai choisi. C'est ma responsabilité. Est-ce qu'on s'entraîne sur ces situations? Qu'est-ce que tu crois? Qu'on ne s'entraîne pas là-dessus? Bolat a fait un bel arrêt, il a choisi le bon côté."

La conférence de presse des deux entraîneurs n'aura donc duré que 8 petites minutes. Le temps aussi pour Böloni de livrer son analyse. "Le Standard aurait pu gagner, nous aurions dû gagner", a précisé l'ex-coach des Rouches.

La réponse de son collègue portugais n'a pas traîné. "Ce résultat est une grande injustice. Les intentions de l'Antwerp étaient claires dès le départ: jouer pour ne pas perdre."

 
"Je suis content que tu sois de retour, tes questions m'avaient manqué"
Sa Pinto à un journaliste
© belga.

par Julien Collignon 4/12/17 - 12h20