Le stage d'Anderlecht en Ardenne fâche: "Nous sommes très déçus du Sporting"

© photo news.

Nouveau président, nouvelles économies. Anderlecht a annulé son stage dans  son traditionnel camp de base de la Manga et décidé de passer quelques jours en Ardenne. Une décision tardive qui fâche les responsables du complexe espagnol. "Nous sommes très déçus d'Anderlecht".

Depuis 15 ans, Anderlecht a l'habitude de s'expatrier quelques jours en Espagne pour ses stages de préparation. À La Manga, les conditions de travail sont optimales et la collaboration entre le complexe hôtelier et le Sporting ne semble jamais avoir posé le moindre problème. Mais cela, c'était avant l'arrivée de Marc Coucke qui a jugé le coût financier trop important et a décidé d'annuler le séjour prévu entre le 12 et le 16 mars.

"Le changement de président? Pas notre problème"
Une décision qui passe très mal auprès des responsables de l'hôtel Principe Filipe qui ont refusé la venue de Manchester City, désireux de rester fidèles au Sporting. "Nous sommes très déçus à Anderlecht", clame dans Het Nieuwsblad Chad Harper, directeur sportif de La Manga Club qui accueille toutes les équipes. "Nous avons gardé l'hôtel libre pour eux, commandé les provisions de nourriture et réservé notre centre d'entraînement. On nous affirme que le changement de président est à la base de l'annulation, mais ce n'est pas notre problème. Nous avons perdu de l'argent."

La totalité de la facture est réclamée à la direction mauve, selon le quotidien flamand.

Par: rédaction 13/03/18 - 11h10