Elle simule un cancer pour financer un voyage en Europe

© Facebook .

Une jeune Australienne de 24 ans n'a pas hésité à simuler un cancer en phase terminale pour escroquer son entourage...

Hanna Dickenson avait confié à ses parents qu'elle souffrait d'une tumeur cancéreuse et qu'il ne lui restait plus que quelques semaines à vivre si elle ne suivait pas immédiatement un traitement de la dernière chance en Europe. Avec leur aide, elle a ainsi réussi à récolter 25.000 euros, principalement issus de dons de l'entourage de la famille, mais aussi d'anonymes émus de son sort. 

Les parents sous le choc
Le père a raconté cette improbable mésaventure au site d'info australien News.com: "Nous étions en train de dîner et mon épouse me dit qu'Hannah n'a plus que six semaines à vivre, qu'elle est en soins palliatifs et a désespérément besoin de 40.000 dollars (australiens)". 

Elle passait du bon temps
Quand ils se sont rendu compte de la supercherie, le choc a été total. La jeune fille menait en réalité un train de vie fastueux à l'étranger, passait du bon temps en Europe ou en Thaïlande et partageait même ses soirées arrosées sur Facebook. De quoi attiser la curiosité de ses parents qui n'ont finalement pas hésité à la dénoncer auprès de la police. 

Trois mois de prison ferme
Hanna Dickenson a finalement été condamnée à trois mois de prison ferme et à une amende de 42.000 dollars australiens (soit 26.400 €) par un tribunal de Melbourne. Le juge David Starvaggi a notamment insisté sur l'indignité de la fraude: "Hannah Dickenson a porté atteinte au coeur même de la nature humaine."

Par: rédaction 12/04/18 - 12h47