Washington incapable de confirmer le décès d'al-Baghdadi

© afp.

Les autorités militaires américaines ne sont pas capables de confirmer le décès du chef du groupe terroriste Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi, annoncée mardi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

"Nous n'avons pas de rapport opérationnel corroborant cette information", a déclaré à l'agence allemande dpa un officiel américain.

"Nous espérons que c'est vrai"
Interrogé par l'AFP sur l'annonce de l'OSDH, le porte-parole américain de la coalition internationale, le colonel Ryan Dillon, a indiqué: "Nous ne pouvons pas confirmer cette information, mais nous espérons que c'est vrai".

Trump se réjouit
L'absence de confirmation officielle n'a pas empêché le président américain Donald Trump de se réjouir de "grandes victoires" contre le groupe terroriste sur le réseau social Twitter. Dans l'immédiat, l'EI n'a pas officiellement confirmé ou démenti l'information sur ses canaux de communication habituels.

Aucun signe de vie
La mort du chef de l'EI a fait l'objet de multiples rumeurs ces dernières années. Abou Bakr al-Baghdadi n'a plus donné signe de vie depuis un enregistrement audio diffusé en novembre, peu après le lancement de l'offensive sur Mossoul, dans lequel il exhortait ses hommes à lutter jusqu'au martyre. Il aurait quitté la ville en début d'année, probablement pour la frontière irako-syrienne.

Par: rédaction 11/07/17 - 16h08