Opération belgo-britannique contre le trafic de migrants et de drogues

© thinkstock.

Vingt-six suspects ont été appréhendés mardi et 36 migrants sauvés au cours d'une vaste opération menée par plus de 250 officiers de police belges et britanniques, au cours de 24 perquisitions simultanées dans les deux pays, a annoncé mercredi l'ambassade du Royaume-Uni à Bruxelles.

L'action visait un groupe criminel suspecté de faire passer illégalement des migrants et des drogues vers le Royaume-Uni. Les victimes étaient ensuite exploitées en tant que travailleurs à bas salaires dans plusieurs car wash situés à Milton Keynes (sud de l'Angleterre). De la drogue et de l'argent liquide ont été confisqués, selon un communiqué de l'ambassade.

"Ce groupe criminel organisé pensait à tort qu'une façade d'activité légitime pouvait masquer leurs viles activités de traite d'humains et de trafic de drogues", commente l'officier de liaison à Bruxelles de la National Crime Agency, qui met en avant la coopération avec la police fédérale belge ainsi que les parquets fédéraux et locaux.

Le crime "d'exploitation" est repris sous la catégorie de l'esclavage moderne dans le droit britannique.

Par: rédaction 14/02/18 - 10h29

Votre avis nous intéresse!

Votre avis nous intéresse!

Connectez-vous pour réagir!

Il nous faudrait encore quelques renseignements avant de vous laisser réagir.