Marche contre la sécession à Barcelone à l'occasion de la fête nationale

© ap.

Des milliers de personnes ont célébré la fête nationale de l'Espagne en marchant ce jeudi à Barcelone avec des messages durs envers les dirigeants indépendantistes catalans, en conflit avec le pouvoir central pour leur intention de faire sécession.

"Puigdemont en prison" criaient les manifestants en référence au président régional Carles Puigdemont, qui a organisé le dimanche 1er octobre un référendum d'autodétermination anti-constitutionnel et entend faire un pays indépendant de cette région de 7,5 millions d'habitants, divisée sur la sécession.

Agitant de nombreux drapeaux espagnols et catalans, aux cris de "Vive l'Espagne" et "La Catalogne en Espagne", les manifestants sont descendus de l'emblématique Paseo de Gracia jusqu'à la place de Catalogne, au coeur de la métropole.

"Avec cette manifestation, nous voulons nous revendiquer de l'autre camp, qu'on entende qu'il y a beaucoup de gens en Catalogne qui ne sont pas favorables à l'indépendantisme", a déclaré à l'AFP Juan Jiménez, 26 ans, qui travaille dans une usine automobile. Les indépendantistes "doivent entendre que la Catalogne ne leur appartient pas", ajoute à ses côtés Laura Peña, employée dans une boutique de vêtements de 26 ans, souhaitant que le conflit "se résolve de manière civilisée".

Par: rédaction 12/10/17 - 15h17