Un risque de "récession" économique en Catalogne?

© photo news.

L'agence de notation financière Standard and Poors (SP) a pointé jeudi le risque pour la Catalogne d'un prolongement de la crise avec Madrid pouvant peut-être mener la région jusqu'à la récession.

"Nous ne tablons pas sur une indépendance de la Catalogne, malgré la déclaration unilatérale d'indépendance aussitôt suspendue" mardi par le leader séparatiste Carles Puigdemont, explique Moritz Kramer, responsable de la notation à S&P dans un communiqué.

"Le risque de crédit le plus important que nous voyons dans ce contexte est que les tensions entre la Catalogne et le gouvernement central, si elles ne sont pas maîtrisées, peuvent mener à une baisse soutenue de la confiance des entreprises et des ménages et une perturbation des affaires", prévient Elena Iparraguirre, analyste à S&P Global Ratings.

"Ceci est particulièrement le cas en Catalogne où le risque d'une incertitude juridique et réglementaire a déjà poussé un certain nombre d'institutions financières et de compagnies à transférer leur siège social ailleurs en Espagne", ajoute-t-elle.

En conséquence, la Catalogne risque de souffrir le plus de la crise, "jusqu'à potentiellement connaître un ralentissement net voire peut-être même une récession", ajoute le rapport de SP.

Les agences de notation SP et Fitch avaient toutes deux averti la semaine dernière qu'elles envisageaient d'abaisser la note de la dette de la Catalogne, déjà classée en catégorie spéculative (B+ pour SP), ce qui l'empêche de se financer sur les marchés internationaux.

La Catalogne, avec 19% du PIB espagnol en 2016, est l'une des régions les plus riches du pays mais aussi l'une des plus endettées, à hauteur de 35,4% de son produit intérieur brut (PIB), et elle doit régulièrement puiser des liquidités dans un fonds spécial de l'État central.

Par: rédaction 12/10/17 - 19h12