Harvey Weinstein se servait de Gwyneth Paltrow pour abuser d'autres femmes

© photo news.

Dans une enquête du New York Times publiée jeudi soir, on apprend notamment que le réalisateur prétendait avoir eu une relation sexuelle avec Gwyneth Paltrow afin de convaincre d'autres actrices de coucher avec lui.

À l'âge de 22 ans, Gwyneth Paltrow, est repérée par Harvey Weinstein pour son rôle dans le film "Emma", adapté du roman de Jane Austen. Conquis par la jeune femme, le producteur l'invite à le rejoindre dans la suite d'hôtel pour un rendez-vous soi-disant professionnel. Il pose alors les mains sur elle, et lui propose des massages. "Pétrifiée", Gwyneth Paltrow parvient à repousser le producteur et se confie à son petit ami de l'époque, Brad Pitt, qui ordonne alors à Weinstein de "ne plus s'approcher" de la jeune femme.

Quelques jours plus tard, Weinstein la contacte par téléphone. "Je pensais qu'il allait me renvoyer", avait confié Gwyneth Paltrow au New York Times. À la place, le producteur lui interdit de reparler de leur rencontre. Mais par la suite, il semblerait que le producteur se soit servi de cette histoire à son avantage.

"La meilleure chose à faire" pour leur carrière
Selon le New York Times, il prétendait que l'actrice avait accepté de coucher avec lui. De nombreuses femmes ont confirmé que Weinstein tentait de les convaincre d'avoir des relations sexuelles avec lui sous prétexte que Gwyneth Paltrow l'avait fait. Selon lui, c'était "la meilleure chose qu'[elles puissent] faire pour [leur] carrière".

Ces dernières semaines, l'actrice, qui n'était pas au courant que Weinstein se servait d'elle, a échangé avec ces femmes victimes de la machinerie perverse du réalisateur. Une expérience "dévastatrice". "Il n'est pas la première personne à mentir sur le fait d'avoir couché avec quelqu'un... mais il a utilisé ce mensonge comme une arme d'assaut", a-t-elle déclaré en réaction à ces nouvelles révélations.

Gwyneth Paltrow avait réussi à repousser le producteur, mais il a fini par se servir d'elle pour abuser d'autres actrices. © epa.

Sarah Winkel 7/12/17 - 11h38