Un Wallon sur deux lit ses SMS au volant

Auto start Auto next Pub delayed Admin name :

Un accident impliquant une voiture et une moto a été mis en scène mardi matin sur la place Saint-Lambert à Liège, avec intervention des secours, afin de sensibiliser la population aux dangers de la distraction au volant liée, notamment, à l'usage d'un téléphone portable. Les partenariats vont être amplifiés afin de mener diverses actions dans les écoles, a précisé mardi Hervé Jamar, gouverneur de la province de Liège en charge de la sécurité routière et de la prévention.

Selon une récente enquête de l'Agence wallonne pour la sécurité routière auprès de 1.000 conducteurs wallons, un Wallon sur 20 envoie régulièrement des SMS au volant et il est déjà arrivé à un sur deux de consulter son GSM en conduisant après avoir reçu un message, une notification ou un appel. Selon l'étude, un conducteur sur 10 le fait même régulièrement.

"Dans les faits, ils sont sans doute plus nombreux. Un conducteur sur trois a d'ailleurs admis s'être déjà fait au moins une frayeur en manipulant son GSM au volant. La distraction, notamment liée à l'utilisation d'un téléphone portable, est l'une des causes les plus évidentes d'accidents relativement graves", souligne Hervé Jamar.

Ce sont les services du gouverneur qui ont mis en place cette action avec l'ASBL Fedemot, en collaboration avec la police et les pompiers de Liège, la centrale d'appels d'urgence 112 et le CHR de la Citadelle. Cette reconstitution a été filmée afin de réaliser une vidéo de sensibilisation.

Par: rédaction 13/06/17 - 13h19