Zone-Téléchargement n'est pas mort, que du contraire

© Capture d'écran.

En décembre 2016, Zone-Téléchargement était fermé par les autorités françaises pour le contenu illégal qu'il proposait. Mais malgré ces mesures drastiques, la plateforme se porte toujours à merveille près d'un an plus tard.

La disparition de Zone-Téléchargement avait fait grand bruit. Les autorités françaises avaient décidé de fermer la plateforme qui proposait du contenu illégal. Ses administrateurs avaient été arrêtés à Andorre et tout le monde pensait que le site cèsserait d'exister.

Sauf que dans les faits, tout ne s'est pas passé comme prévu. A peine quelques jours plus tard, un site miroir voyait le jour avec le même nom et le même design. S'il repartait avec un contenu vierge, il a rapidement été alimenté à la manière de son prédécesseur pour offrir, aujourd'hui, un contenu assez large.

1.000 fichiers en ligne par semaine
La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) a fait ses comptes. A l'époque, Zone-Téléchargement était le 11e site le plus visité en France avec près de 4 millions de visiteurs uniques par mois. Le succès semblait impossible à égaler et pourtant, le site Zone-Téléchargement.ws a réussi son petit bonhomme de chemin depuis lors. En octobre 2017, il est le 29e site le plus visité de France. Et son ascension devrait continuer.

Hadopi a aussi relevé qu'entre décembre 2016 et février 2017, le nouveau site a mis en ligne 1.000 fichiers par semaine! Une cadence qui est depuis tombée à 400 fichiers par semaine mais qui illustre l'importance de son activité. Peu importe si c'est illégal?

par Julien Collignon 11/10/17 - 17h00