Wilmots laisse Borkelmans sur le carreau: "J'en suis brisé"

© belga.

C'est un nouveau coup dur pour Vital Borkelmans. L'ex-adjoint des Diables n'accompagnera pas Marc Wilmots comme T2 en Côte d'Ivoire.

Pour Borkelmans, fidèle bras droit de Wilmots les dernières années, c'est un coup de couteau dans le dos. "Je suis très déçu, oui. Je lui ai dit d'ailleurs. Je n'ai pas de mots, j'en suis brisé. C'est sutout la manière dont cela s'est passée. Il m'a toujours dit: Où que j'aille, je prendrai Vital avec moi. Je croyais qu'on avait construit quelque chose ensemble", déplore l'ancien joueur du Club de Bruges sur Sporza.

"Quand vous voyez qui il prend à ma place..."
En place depuis un mois maintenant, Wilmots a choisi Thierry Verjans, assistant de Jankovic au Standard jusqu'il y à quelques jours, pour compléter son staff belge. Depuis le départ de Daniel Van Buyten, il n'était plus en odeur de sainteté à Sclessin.

"Je ne sais pas si c'était son choix personnel. Nous avions déjà discuté avant qu'il signe avec la Côte d'Ivoire et il m'a appelé de là-bas. Après, ça a traîné pendant plusieurs semaines. Mais bon, quand vous voyez qui il prend à ma place, c'est bizarre", prolonge-t-il.

"J'ai refusé des offres par loyauté envers mon ami"
L'ancien mentor des Diables a tout de même pris la peine de l'appeler pour lui annoncer la nouvelle. "Apparemment, c'est ainsi que ça marche dans le monde du foot. Pour être honnête avec vous, c'est un moment très difficile pour moi. Ca s'ajoute à tout ce que j'ai vécu les derniers mois".

Où se situe désormais l'avenir de Borkelmans? En Belgique? "J'ai dit 'non' à certaines propositions en pensant pouvoir suivre Wilmots. J'ai eu des offres de clubs de D1 belges. Par fidélite envers mon camarade, j'ai décliné. Si une occasion se présente, je n'hésiterai plus", termine-t-il.

© belga.

Par: rédaction 21/04/17 - 13h14