"Dans le mauvais lit avec la mauvaise femme": une star du MMA lui a fait vivre un calvaire

© DR.

En 2014, Jonathan Paul Koppenhaver, alias "War Machine", avait soupçonné Christy Mack d'avoir une liaison avec l'un de ses amis, Corey Thomas. Ce dernier vient de briser le silence dans "Crime Watch Daily". "Je me suis dit: il va me tuer", se souvient-il.

En juin dernier, Jonathan Paul Koppenhaver, alias "War Machine", avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. La star du MMA avait été reconnue coupable de 29 chefs d'inculpation, dont viol, enlèvement et agression, mais le jury avait rejeté celui de tentative de meurtre. Le tribunal de Las Vegas avait imposé une peine de sûreté de 36 ans. Il pourrait donc bénéficier d'une libération sur parole à l'âge de 71 ans. Sa victime Christy Mack, une actrice du X, avait salué "une grande victoire" à l'époque.

Une affaire d'adultère
Que s'était-il passé? En août 2014, "War Machine" avait soupçonné Christy Mack d'avoir une liaison avec l'un de ses amis, Corey Thomas. La séquestrant pendant plusieurs heures, il avait violemment frappé la star du X (voir ci-contre) et l'avait violée à plusieurs reprises. Il ne s'était rendu qu'après une course-poursuite avec la police de Las Vegas. (continuez à lire sous l'article)

© Twitter / Christy Mack.

Pour la première fois depuis cette affaire, Corey Thomas a brisé le silence dans "Crime Watch Daily". Il se souvient parfaitement de cette soirée agitée où il a cru que Jonathan Paul Koppenhaver allait le tuer.

"Il va me tuer"
"Il est venu sur moi et je me suis dit: Oh OK il va me tuer", rembobine Corey Thomas. Ce dernier a finalement pu s'échapper car "War Wachine" avait dirigé toute son attention sur Christy Mack. Il s'en était tiré avec un nez cassé, une luxation de l'épaule et des traces de morsures. Mais il n'avait pas alerté les autorités locales car il n'imaginait pas que Jonathan Paul Koppenhaver allait s'en prendre si violemment à sa partenaire.

"Tu ne penses qu'à toi-même"
"Non, je n'ai pas appelé la police. À ce moment, tu ne penses qu'à toi-même. C'était une situation étrange. Oui, j'étais dans le mauvais lit avec la mauvaise femme au mauvais moment. J'ai rassemblé mes affaires personnelles et je suis parti", souligne Corey Thomas. (continuez à lire sous l'article)

© kos.
© ap.

Jonathan Paul Koppenhaver, qui a fait une tentative de suicide en prison, avant de se tourner vers la religion, a expliqué en mars dernier sur son compte Twitter qu'il méritait une longue peine de prison.

"Je ne ressens que de la joie"
"Je ne ressens que de la joie en moi maintenant que je sais que je vais être condamné à la perpétuité. J'entends souvent des hommes dans les cellules voisines pleurer après avoir écopé de peines similaires, mais comment pourrais-je pleurer ?", avait conclu "War Machine".

© ap.
© Kos.
© ap.

Christophe Da Silva 12/09/17 - 12h55