Des vandales s'en prennent une nouvelle fois à la statue de Messi à Buenos Aires

© afp.

Pour la deuxième fois en moins d'un an, la statue de Lionel Messi à Buenos Aires a été la cible de vandales.

L'œuvre a été inaugurée en juin 2016 sur le Paseo de las Glorias (Promenade des Gloires). Sept mois plus tard, des vandales s'en étaient pris à la statue. La tête et les bras avaient alors été coupés. Cette fois, les dégâts sont plus importants, car il ne reste plus que le socle de béton, les deux pieds et un ballon, la statue ayant été sectionnée au niveau des chevilles. La police a ouvert une enquête.

Superstar mondiale, considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde, Messi est critiqué en Argentine pour n'avoir toujours pas remporté de trophée avec l'Albiceleste. Il a perdu toutes les finales (Mondial 2014, Copa America 2007, 2015 et 2016) jouées avec l'équipe nationale.

© afp.
© photo news.
© photo news.
© reuters.
© afp.

Par: rédaction 5/12/17 - 12h48