L'étonnante reprise de Daft Punk par l'armée française

Comme prévu, la fanfare de l'armée française a clôturé le défilé du 14 juillet par un medley de Daft Punk, sous les yeux du président Emmanuel Macron et de son invité d'honneur Donald Trump.

Après un vibrant hommage rendu aux victimes de l'attentat de Nice perpétré il y a pile un an (voir vidéo ci-dessous), l'armée française a clôturé le traditionnel défilé du 14 juillet par un medley aussi brillant qu'étonnant des Daft Punk, qui, sous leur casque, ont dû apprécier. Il faut l'avouer, leurs titres planétaires "Get lucky" et "Harder, Better, Faster, Stronger" version fanfare sonnent particulièrement bien, comme vous pouvez le constater dans la vidéo en tête d'article.

Macron apprécie, Trump impassible
Un medley qui aura particulièrement plu au jeune président Macron, tout sourire durant la prestation. Donald Trump, impassible du début à la fin, ne s'est pas montré aussi enjoué que son homologue français mais a néanmoins applaudi énergiquement les musiciens le spectacle une fois terminé.

Quelque 3.765 militaires français et américains ont défilé à pied entre l'Arc de Triomphe et la Place de la Concorde, en plein coeur de Paris.

Donald Trump et Emmanuel Macron au défilé du 14 juillet à Paris. © reuters.

Un succès
Sur les réseaux sociaux, la prestation de la fanfare de l'armée française fait en tout cas l'unanimité.

© ap.
Brigitte Macron et Melania Trump. © afp.

Maxime Czupryk 14/07/17 - 13h11