La concession du Cirque Royal par Brussels Expo validée en première instance

© belga.

Le président du tribunal de première instance francophone de Bruxelles, statuant en référé, a décidé de ne pas suspendre l'exécution de la convention de concession du Cirque Royal par Brussels Expo, a indiqué lundi soir par communiqué l'asbl Brussels Expo.

L'ordonnance rendue stipule que l'exécution de la concession peut être poursuivie. La citation en référé avait été introduite par le consortium Le Botanique/Sportpaleis. La légalité du contrat en cause a été avalisée par le tribunal de première instance.

"Nous sommes satisfaits de cette décision, qui constitue une preuve de la régularité de la procédure", a commenté Denis Delforge, CEO de Brussels Expo. "Brussels Expo peut à présent poursuivre sereinement la préparation de l'exploitation du Cirque Royal. Les nombreuses options prises dans la salle pour la rentrée seront confirmées contractuellement".

Pour rappel, Le Cirque Royal, propriété de la Ville, était exploité depuis 1999 par le Botanique. A la suite d'un recours introduit contre la décision d'attribution du bail à Brussels Expo, la ville de Bruxelles avait dû lancer un appel à projets. La convention de concession de services pour la gestion de la salle de spectacles a finalement été attribuée à Brussels Expo le 21 novembre dernier par décision du Conseil Communal. Elle prendra effet au 1er juillet prochain.

Un recours a également été introduit devant le Conseil d'Etat par le consortium Le Botanique/Sportpaleis. L'extrême urgence n'a pas été retenue, mais il reste à statuer en suspension et en annulation.

Lors de la dernière conférence de presse, la direction du Botanique disait avoir peu d'espoir au niveau légal, mais considérait cette décision comme "guidée par la seule pulsion de domination d'un secteur, celui du divertissement, et d'exercice d'un pouvoir arbitraire et abusif". Les membres du conseil d'administration se sont par ailleurs déclarés offusqués que la Ville soit ici juge et partie, Philippe Close étant président de Brussels Expo et échevin bruxellois du Tourisme, et de la reprise d'une formule aujourd'hui à succès dans le domaine culturel bruxellois sur base d'une décision des pouvoirs publics.

Par: rédaction 20/03/17 - 22h19