Taylor Swift change de ton dans "Reputation"

© rv.

La chanteuse américaine Taylor Swift change de ton dans "Reputation", son nouvel album sorti vendredi, se montrant plus combative et vindicative que dans ses précédentes créations.

Le premier extrait, "Look what you made me do" (Regarde ce que tu m'as fait faire), en donnait déjà les saveurs. Elle apparaissait dans le clip-vidéo brandissant une batte de baseball, prête à tout saccager, contrastant avec son dernier opus "1988" où elle s'amusait notamment de ses anciennes conquêtes amoureuses.

Elle a franchi une nouvelle étape également avec la chanson "I did something bad" (j'ai fait quelque chose de mal), en prononçant une grossièreté. Elle s'y adresse à un homme dont elle est mécontente: "Je ne regrette absolument rien/Parce que tu l'avais cherché". 

Une collaboration avec Future et Ed Sheeran

La chanteuse de 27 ans a toujours injecté des éléments autobiographiques dans ses chansons et, cette fois, l'une des cibles est incontestablement le rappeur Kanye West. Il l'avait interrompue lorsqu'elle acceptait sur scène un MTV Award en 2009 estimant que le prix aurait dû revenir à Beyoncé et ils ont un contentieux depuis l'an dernier. Cette prise à parti de Kanye West est assez surprenante car, pour la première fois, la chanteuse s'aventure dans le rap après être passée de la musique country de ses débuts à la pop ces dernières années. 

Ainsi, dans "End Game", elle collabore avec le rappeur Future et le chanteur-compositeur anglais Ed Sheeran, un ami proche, créant un titre finement ciselé de rythmes pop et hip-hop. Autre collaboration adorable? La petite voix de James, la fille de Ryan Reynolds et Blake Lively, ouvre le morceau de "Gorgeous".

Rien en streaming pendant au moins une semaine

Si elle s'est faite plus incisive dans son nouvel album, la chanteuse s'emploie à garder une réputation immaculée dans la vraie vie. Elle a fait peu d'apparitions en public pour la promotion de ce sixième album, se contentant des réseaux sociaux pour communiquer avec ses fans. 

Après avoir fait campagne contre les services de streaming de musique, au premier rang desquels Spotify, elle a abandonné le conflit ouvert. Ce qui ne l'empêche pas aujourd'hui de garder "Reputation" hors de ces services pendant au moins une semaine, espérant maximiser les ventes physique de l'album.

© Taylor Swift.

Par: rédaction 11/11/17 - 01h15