La terrible face cachée de ce petit paradis

© thinkstock.

Cancún au Mexique a deux facettes: tout le monde connaît ses plages paradisiaques bordées d'eau turquoise. Beaucoup ignorent son côté sombre: sa violence. Rien sur la première moitié de l'année 2017, Cancún a été le théâtre de 169 meurtres.

Un journaliste britannique a enquêté pour une émission diffusée demain sur la chaîne australienne SBS. Krishnan Guru-Murthy raconte être tombé sur une scène de meurtre dans l'un des endroits "les plus sûrs de la région". Quatre hommes ont pénétré dans un hôtel de luxe et ont abattu un homme.

Le journaliste se dit surpris par le manque de policiers dans les rues. Les touristes n'ont rien vu de ce meurtre qui s'est déroulé presque sous leurs yeux. "C'est comme si la police voulait que personne ne remarque rien. Il y a le moins d'agitation possible et presque aucun officier."

C'est déjà le troisième meurtre sur une plage de Cancún depuis que le monde est entré en 2018. Il est difficile de trouver des informations sur ce sujet sur Internet ou dans la presse. "Les policiers locaux mettent les médias sous pression" selon Guru-Murthy. La raison? Il ne faut pas effrayer les touristes.

Cancún future Acapulco
Si les gens arrêtaient de venir profiter de la météo et du paysage, ça serait "un désastre économique" pour Cancún "mais aussi pour le Mexique". Selon l'émission, Cancún pourrait finir ses jours comme Acapulco, ex-place glamour devenue capitale du meurtre. Il y a, à Acapulco, jusqu'à dix meurtres par jour.

Là, certains habitants se sont regroupés et se sont mis en tête de faire justice eux-mêmes. Un pêcheur raconte: "Nous avons tué six ou sept personnes. Mais seulement des criminels, qui ont coupé des gens en morceaux. Dans la vie, je suis une bonne personne."

Playa del Carmen aussi
À une grande heure de route de Cancún, c'est Playa del Carmen qui inquiète. L'ambassade américaine a émis une alerte pour la région. Le 21 février dernier, une explosion à côté d'un ferry faisait 20 blessés. Le 2 mars, des explosifs étaient trouvés là encore sur un ferry au large de l'île de Cozumel. Les deux ferries appartiennent à la même compagnie: celle d'un ancien gouverneur incarcéré pour corruption.

Avant de réserver vos billets pour le Mexique, renseignez-vous soigneusement sur la région.

© afp.

Par: Deborah Laurent 13/03/18 - 04h15