Ce que Cherif Chekatt a confié au chauffeur de taxi après l'attaque

© ap.

Cherif Chekkat, l'auteur présumé de l'attentat sur le marché de Noël à Strasbourg, est toujours introuvable. Après avoir ouvert le feu dans le centre-ville, il a pris la fuite en taxi vers le quartier de Neudorf, peu après 20h, à l'issue d'un premier échange de tirs avec des militaires de l'opération Sentinelle. Le chauffeur qui l'a véhiculé a précisé qu'il l'avait vu blessé et armé. Plein de sang froid et déterminé, le terroriste n'a pas hésité à engager la conversation avec le chauffeur.

"L'individu, pour justifier ses blessures, a évoqué son passage à l'acte, indiquant avoir tiré vers des militaires et tué 10 personnes", confiait mercredi Rémy Heitz, le procureur de Paris, lors d'une conférence.

L'assaillant aurait aussi tenu d'autres propos sans équivoque, affirmant avoir voulu "venger ses frères morts en Syrie", selon BFM TV. Des témoins l'ont également entendu crier "Allah Akbar" lors de son attaque meurtrière, ce qui confirme le caractère islamiste de l'attentat.

Appel à témoins
Ce jeudi, le suspect reste introuvable et est toujours activement recherché par les forces de l'ordre. Plus de 700 personnes, dont les forces anti-terroristes du RAID, les gendarmes, des agents de la DGSI, sont mobilisées pour retrouver l'homme le plus recherché de France. Mercredi, la Police nationale a lancé un appel à témoins à la demande du procureur.

"Individu dangereux, surtout n'intervenez pas vous-même", met en garde la police nationale sur son compte Twitter, décrivant un individu de 1,80 m, de "corpulence normale" et appelant toute personne en possession "d'informations permettant de le localiser" à composer le 197.

Deux morts, 14 blessés
Pour rappel, le bilan - encore provisoire - fait état de deux morts, une personne en état de mort cérébrale, 13 blessés dont 6 urgences absolues, et 7 urgences relatives.

© photo news.
© ap.
© afp.

Par Michaël Bouche 13/12/18 - 10h51