Jeunes, sans emploi, mais au volant d'une Audi R8

© Karolien Coenen.

Sept adolescents entre 17 et 19 ans originaires de Winterslag (Limbourg) sont soupçonnés de multiples cambriolages dans la région. La bande est composée de jeunes en décrochage scolaire qui ont grandi dans le même quartier sensible.

Leur dernier fait d'armes aura été cette tentative de braquage à la voiture-bélier chez un bijoutier de Waterschei il y a quelques semaines. Cette nuit-là, ils ont tenté de forcer l'entrée de la bijouterie en défonçant la façade à l'aide d'une voiture volée. Mais leur plan a échoué. Moins d'une semaine plus tard, sept jeunes ont pu être interpellés, tous des adolescents de Winterslag. 

Des recherches approfondies menées par le parquet et la police locale ont permis de découvrir que les jeunes étaient derrière des dizaines de faits, dont de nombreux cambriolages. En mars, trois de ces jeunes avaient réussi à pénétrer dans un magasin de bricolage et de décoration, à seulement quelques centaines de mètres de leur domicile. Ils étaient parvenus à repartir avec un butin avoisinant les 15.000 euros en emportant des tronçonneuses et des sécateurs.

En avril, ils ont aussi frappé à Zonhoven où ils ont volé 20 pistolets d'airsoft. Chez Outlet à Hasselt, ils ont emporté avec eux des dizaines de vêtements de marque. 

Le cambriolage manqué à la voiture-bélier dans cette bijouterie de Waterschei a conduit les enquêteurs aux suspects © Mine Dalemans.

"Ce n'est pas passé inaperçu dans le quartier"
Sept jeunes comparaissaient mercredi matin devant le juge d'instruction chargé de l'enquête. "Des gamins qui veulent s'enrichir rapidement", a pesté ce dernier, des propos rapportés par HLN.

L'un des suspects est défendu par l'avocate Vanessa Penninger. "Mon client collabore à l'enquête et est le seul à avoir été libéré sous conditions", précise-t-elle. "Sa participation est minime".

Toutes les personnes interpellées se connaissent depuis des années et ont grandi ensemble à Winterslag. Ce sont principalement des jeunes en décrochage scolaire et qui sont rapidement tombés dans la criminalité. Certains d'entre eux volaient des voitures sur commande dans la région de Maastricht pour commettre des braquages à la voiture-bélier. L'un des membres, âgé seulement de 17 ans, s'est notamment emparé d'une Audi R8. "Ce n'est pas passé inaperçu dans le quartier. Tout le monde était au courant", assure une connaissance. "Ils essayaient de revendre leurs affaires volées dans le quartier. Ils ne travaillaient pas en ligne. Beaucoup d'histoires ont été rapportées mais tout le monde se taisait".

En laissant le véhicule sur place, ils ont probablement commis une erreur fatale au cours de leur braquage manqué à la bijouterie. Des témoins auraient également donné des indications précieuses aux enquêteurs.

L'été dernier, Winterslag avait déjà fait parler de lui après plusieurs agressions sur des livreurs de pizza. En guise de protestation, Domino's Pizza avait refusé de servir ce quartier sensible pendant un mois.

Par: rédaction 17/05/18 - 11h19