Ben Weyts refuse de discuter des normes de vent avec le fédéral

© photo news.

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) refuse de discuter d'un ajustement des normes de vent autour de Brussels Airport avec son homologue du fédéral François Bellot (MR), a-t-il indiqué mercredi au parlement flamand.

Il y a quelques semaines, le ministre fédéral François Bellot avait annoncé son souhait d'adapter les normes de vent pour l'utilisation des pistes à Brussels Airport. L'objectif est de déroger moins souvent à l'usage préférentiel des pistes, à savoir la 25R pour les décollages et la 07L pour les atterrissages. Les changements de poste ne commenceraient qu'à partir de vents soufflant à au moins sept noeuds, au lieu de cinq actuellement.

Selon Ben Weyts, cette modification serait favorable aux habitants du Brabant Wallon et de Louvain (route Leuven Rechtdoor), mais défavorable aux habitants de la périphérie nord de Bruxelles et du nord de la Région de Bruxelles-Capitale. "Ce n'est pas une solution structurelle de bricoler des normes ici et là", s'est insurgé M. Weyts.

Le ministre se dit plutôt disposé à participer à des états-généraux, qui selon un récent jugement du tribunal de première instance de Bruxelles doivent être organisés d'ici le 17 septembre. Ben Weyts se montre toutefois réservé sur le fait que ce soit "la meilleure façon pour arriver à une solution à long terme."

Par: rédaction 13/06/18 - 12h59