Six erreurs typiques quand on utilise l'air co et comment maximiser son effet

© Seat.

L'air conditionné est une invention particulièrement confortable en voiture mais à condition de l'utiliser à bon escient, ce qui est le cas de peu d'automobilistes. Voici les erreurs les plus fréquentes à ne plus commettre:

1. Lancer l'air co sur la température minimale et soufflerie à fond dès l'embarquement

La meilleur façon de rafraîchir votre véhicule est de commencer par le ventiler, une minute au moins, en ouvrant portières et fenêtres. Ce geste simple et qui prend peu de temps permet déjà de baisser la température de l'habitacle de manière significative. Après ventilation naturelle, embarquez, fermez portières et fenêtres et branchez l'air conditionné.

2. Laisser l'option recyclage d'air allumée

Juste après l'embarquement, il est vrai qu'il peut être efficace de laisser le recyclage interne de l'air allumé quelques minutes afin de refroidir l'intérieur de l'habitacle encore plus vite. Mais pas durant tout votre trajet! Il convient de basculer ensuite vers le mode air extérieur. De cette manière, le système distribuera le flux d'air de manière plus égale et efficace.

3. Ne pas allumer la climatisation le matin quand il fait encore frais

Étonnamment, c'est une erreur! Dans nos régions, il est vrai que l'aube reste souvent fraîche, même en plein été. Par souci d'économie, on évite souvent de brancher la clim en matinée, tant que la chaleur est supportable. Pourtant, allumer l'air co un moment tout en activant le mode air extérieur vous évitera de voir les fenêtres s'embuer quand la température extérieure augmente.

4. Mal diriger le flux d'air

"Baisse un peu plus la température, j'ai trop chaud". Et pourquoi pas vérifier d'abord que le flux d'air est correctement dirigé vers les occupants du véhicule? Correctement, cela signifie vers les zones exposées au rayonnement et donc à la température la plus importante, les avant-bras notamment, si vous roulez en plein soleil. Sinon, on conseille plutôt de diriger le flux d'air vers le haut de l'habitacle et non vers le visage des passagers. Pourquoi? Parce que la chaleur monte et que refroidir cette zone va permettre une meilleure circulation de l'air froid et donc provoquer un refroidissement de tout l'habitacle.

5. Faire l'impasse sur l'entretien de son air co

La climatisation ne s'entretient malheureusement pas toute seule. Quand les filtres à air et pollen sont encrassés, la climatisation ne peut plus fonctionner correctement et la consommation s'en voit accrue. On estime que le changement des filtres doit survenir tous les 15 à 20.000 kilomètres tandis que le filtre déshydrateur doit être renouvelé environ tous les deux ans mais adressez-vous à votre revendeur ou au manuel d'utilisation pour connaître les exigences spécifiques de votre marque et modèle de voiture. Des manquements à l'entretien de votre climatisation peuvent provoquer la prolifération de champignons et une odeur désagréable dans l'habitacle en plus d'endommager le système lui-même (assèchement des joints, fuites, etc).

6. Baisser la température de manière excessive

Qu'il est tentant de forcer sur l'air co et avoir une brise glacée en plein visage quand la chaleur extérieure est insupportable. Pourtant, il convient de modérer ses ardeurs: on estime qu'il ne faut jamais brancher la climatisation à une température inférieure de plus de 4 à 5 degrés que la température extérieure. En gros, s'il fait 32 degrés dehors... vous ne devriez pas mettre la climatisation à moins de 27 degrés. Qui peut se targuer de se tenir à cette règle? Pas grand monde car la plupart des gens enclencheraient l'air co sur une température au moins dix degrés plus fraîche que l'extérieur. Un désastre pour l'environnement, mais aussi pour votre santé car cette différence extrême de température irritera votre gorge et vos yeux. Et on ne parle même de la consommation de carburant: brancher l'air conditionné en roulant augmenterait votre consommation de 16% pour un moteur essence voire 20% pour une modèle diesel. La surconsommation due à la clim allumée en continu est même estimée à 35% en ville.

Bon à savoir

Si vous êtes du genre à culpabiliser à l'idée d'allumer la climatisation ("Nos grands parents roulaient vitres ouvertes et s'en sortaient très bien comme ça!"), sachez que rouler toutes vitres ouvertes consomme plus que d'allumer la climatisation de manière modérée et responsable. N'allumez la climatisation que si c'est nécessaire et réduisez toujours au maximum le rafraîchissement de votre habitacle. C'est logique mais ne va pourtant pas de soi pour tous: lire la notice d'utilisation de votre voiture vous permettra de mieux maîtriser les commandes, donc de réduire votre consommation et d'améliorer votre confort. 

Par: rédaction 11/07/18 - 14h54