Contesté, le "groupe des Nègres" ne défilera pas

© Lessines.info.

Une controverse inédite bouleverse cette année l'organisation de la Kermesse des Culants, à Deux-Acren (Lessines, Hainaut).

Le défilé du "groupe des Nègres" constitue chaque année l'un des moments forts de la Kermesse des Culants dans l'entité lessinoise. Leur sortie, initialement prévue ce samedi 15 septembre à 19h, n'aura pas lieu lors de cette édition. La mise en scène suscite le débat et une lettre de protestation a été déposée auprès du conseil communal de Lessines.

"Bruxelles Panthères"
Les "Bruxelles Panthères", un "espace de réflexion autonome", antiraciste et anticolonialiste, actif sur Facebook, ont en effet formellement appelé à annuler l'événément dans une lettre ouverte également publiée sur Facebook.

Extraits

- "Le concept de se peindre le visage en noir est une pratique raciste"

- "Que des blancs se déguisent en noirs et parade ainsi dans la ville n'est pas une pratique qui fait honneur à votre ville. Cette pratique raciste enseigne depuis cinquante ans aux enfants que les noirs sont des sauvages."

- "On est ici clairement en présence de ce qu'est l'humour raciste et colonial au présent. Humour dont on connaît les conséquences violentes voir criminelles quotidiennes perpétrées dans les actes racistes commis à l'encontre de personnes afro-descendantes en Belgique."

- "Je vous demande l'annulation de l'événement (...) Dans le cas contraire, nous seront obligés de venir à Lessines nous-mêmes, afin de sensibiliser les habitants et les participants des pratiques racistes du Blackface et en particulier de 'La sortie des Nègres' que nous tenterons de faire annuler par tous les moyens nécessaires."

Précisions
Un porte-parole du collectif a précisé qu'il n'y avait là aucune intention violente. Il indique que le terme "moyens" faisait référence au débat et la sensibilisation. "On n'apprend pas l'anti-racisme aux enfants en se déguisant en noir et c'est d'autant plus inacceptable dans un pays avec un passé colonial comme le nôtre," ajoute-t-il.

Sur le site internet du collectif, il est précisé que les Bruxelles Panthères "ne s'interdisent aucune forme d'action pour atteindre leurs objectifs, mais dans le cadre de la loi".

Décision et réponse de la commune de Lessines
"Des menaces ont été proférées voilà plusieurs jours", commentait ce matin le bourgmestre de Lessines, Pascal De Handschutter (PS). Il a rejeté toute accusation de racisme et connotation négative. Les organisateurs de la ducasse ont toutefois décidé d'annuler la sortie des "Nègres". La commune a publié un communiqué officiel

"Le Comité organisateur de la Kermesse des Culants a décidé d'annuler 'la Sortie des nègres' cette année et prévoit de maintenir la fête dans le village samedi soir. Les menaces reçues à l'encontre de cet événement ont contraint l'organisation de décider, en concertation avec le Bourgmestre et la Police, de ne pas maintenir cette sortie. Malgré des mesures de sécurité renforcées décidées par le Bourgmestre après les premières menaces reçues, le Comité ne souhaite pas entacher ce qui prévaut dans l'esprit de cette kermesse, à savoir la fête dans la bonne humeur et le respect. Nous regrettons l'absence de dialogue prônée par des individus qui plaident la tolérance par la censure et les menaces."

Justifications des organisateurs
Selon Laurent Pevenage, interrogé par la DH, le spectacle des "Nègres" consiste en une mise en scène censée "représenter la libération du Congo dans les années 1960" et la visite du Roi Baudouin sous le régime de Mobutu lors des premières années de l'indépendance. "Une manière de montrer la réalité du comportement des Belges vis-à-vis des Noirs à l'époque", ajoute-t-il.

"Le jeu n'en vaut pas la chandelle"
Pour leur part, les organisateurs ont expliqué qu'ils préféraient annuler le cortège afin d'éviter tout débordement. "Le jeu n'en vaut pas la chandelle. Nous ne voulons ni bagarre ni présence policière excessive. Il s'agit avant tout d'une festivité locale et folklorique sans aucun message politique, mais nous respectons les sensibilités de chacun", a déclaré un membre de la Société "Rue Culant", comité organisateur.

La ducasse sera donc maintenue mais sans la sortie du cortège des "Nègres". L'annulation de l'événement a suscité des réactions contrastées (voir ci-contre et ci-dessous).

Par: rédaction 14/09/18 - 09h02