Le procès Van Eyken probablement reporté

© belga.

Il y a de grandes chances que le procès du député flamand Christian Van Eyken et de sa femme Sylvia B., qui aurait dû commencer lundi, soit reporté, a fait savoir jeudi Luc Hennart, président du tribunal de première instance francophone de Bruxelles. M. Van Eyken et Sylvia B. doivent comparaitre pour le meurtre de l'ex-mari de Sylvia B., mais une enquête a été ouverte à propos de la disparition d'une preuve.

Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête sur la destruction d'éléments de preuve issus du dossier du meurtre de Marc Dellea. La preuve détruite est une copie sur support DVD d'images de caméras de vidéo-surveillance, a précisé le parquet.

"Il y a en effet une enquête en cours, sur laquelle je ne sais rien", a déclaré le président du tribunal, Luc Hennart. "Mais la probabilité que le procès soit reporté est effectivement très grande, en raison de l'enquête."

Christian Van Eyken et Sylvia B. sont prévenus pour avoir assassiné l'ex-mari de cette dernière, Marc Dellea. Le 8 juillet 2014, cet homme âgé de 45 ans avait été retrouvé mort dans son appartement, avenue Mutsaard à Laeken. Il avait reçu une balle dans la tête.

Le parquet de Bruxelles avait ouvert une enquête qui avait mené à Sylvia B., l'épouse de la victime, et Christian Van Eyken, alors patron et amant de Sylvia B. Cette dernière était la collaboratrice parlementaire de Christian Van Eyken, député francophone au Parlement flamand, et tous deux entretenaient une relation amoureuse.

Début 2017, le juge d'instruction avait bouclé son enquête et transmis le dossier au parquet. Le parlement flamand avait alors levé l'immunité parlementaire du député.

Ce dernier ainsi que Sylvia B. contestent toute implication dans le décès de Marc Dellea. Ils se sont par ailleurs mariés fin septembre dernier.

Par: rédaction 8/11/18 - 19h25