Fumée blanche à Linkebeek: Yves Ghequière sera le bourgmestre

© photo news.

Yves Ghequière, tête de liste de Link@Venir dispose depuis lundi du nombre de signatures requis pour exercer le mayorat de la commune de Linkebeek. Il s'agit des sept signatures des conseillers de sa propre liste et de celles de deux des trois élus de la liste Activ', en l'occurrence, des élus néerlandophones.

Ce fait politique est annonciateur d'une sortie de crise, fût-ce temporairement, dans cette commune à facilités qui était en mal d'obtenir une majorité de signatures derrière la candidature d'un bourgmestre depuis les élections du 14 octobre dernier. 

Emmenée par Yves Ghequière, Link@Venir avait obtenu sept sièges; ensembleLKBsamen, emmenée par Damien Thiéry, cinq; et Activ', trois.

A la demande d'Activ', une concertation entre les trois formations a été entamée il y a quelques semaines pour rechercher un accord sur une gestion tripartite de la commune. Il y a deux semaines, ensembleLKBsamen avait proposé un partage dans le temps de l'exercice du mayorat en deux fois trois ans. Link@Venir a exigé de pouvoir disposer de cette fonction durant quatre ans, ce que la liste emmenée par Damien Thiéry a refusé. 

"Link@Venir et Activ' sont tombés d'accord sur les ambitions qu'ils ont défendues au cours de la campagne à propos d'un nouveau plan de mobilité, de la transition écologique, du refinancement de la politique sociale, de la participation citoyenne, ... et de la fin des provocations communautaires et des différends linguistiques", a annoncé lundi Link@Venir. 

Outre les élus de la liste Link@Venir, Roel Leemans et Joëlle Grimmeau (Activ'), ont signé l'acte de candidature d'Yves Ghequière au poste de bourgmestre. Celui-ci devrait donc être installé officiellement lundi soir, lors de la séance du conseil communal. 

"Ghequière est pieds et poings liés aux élus flamands qui ont signé en sa faveur"
"Nous avions encore fait une proposition qui aurait permis aux trois listes de travailler ensemble dans l'intérêt des Linkebeekois et de la francophonie, notamment en nous engageant à ne pas revenir sur les dossiers litigieux et à ne procéder à aucune attaque ad hominem d'ici 2024 et en en prenant en charge les compétences que Link@Venir n'était pas prêt à assumer. La proposition de partage du mayorat en quatre ans pour Link@Venir et deux ans pour ensembleLKBsamen, ainsi que celle de l'attribution de la seule compétence du Sport nous a été adressée uniquement pour faire en sorte que nous la refusions", a commenté lundi Damien Thiéry.

Celui-ci a indiqué qu'il jouerait son rôle de représentant de l'opposition en dénonçant "tous les dossiers dans lesquels il y aura des manquements", d'autant qu'en tant qu'échevin élu du collège, il aurait accès à tous les dossiers.

Sur le plan linguistique, M. Thiéry a dit s'attendre à des lendemains qui déchantent, ne serait ce qu'à l'occasion des élections du 26 mai prochain lorsqu'il s'agira de fixer les modalités d'envoi des convocations électorales. Il y a lieu de se demander si les ailes DéFi et PS de la liste de M. Ghequière arriveront à s'entendre avec les deux soutiens néerlandophones de celui-ci, a-t-il ajouté.

Le futur bourgmestre de Linkebeek a vendu son mayorat aux élus néerlandophones dont il devient très dépendant, a affirmé lundi le chef de file de la liste ensembleLKBsamen, Damien Thiéry. Pour l'ex-bourgmestre non-nommé de la commune à facilités de la périphérie bruxelloise, la stabilité politique de la commune n'est pas assurée par une opération déjà engagée dès le début du mois de novembre entre Link@Venir emmenée par Yves Ghequière et les deux élus néerlandophones de la liste Activ'.

Le chef de file de la liste Activ' n'a pas signé l'acte de candidature d'Yves Ghequière
Le chef de file de la liste Activ', Mitra De Kempeneer n'a pas signé l'acte de candidature d'Yves Ghequière. Pour lui, les conditions d'une gestion de la commune à facilités à trois, assortie d'une paix communautaire qu'il appelait de ses vœux, n'ont pas été rencontrées. 

"Activ' a toujours soutenu une solution globale qui garantirait une meilleure gestion communale pour l'intérêt général. Deux transfuges de l'aile flamande d'Activ', Roel Leemans et Joëlle Grimmeau, ont fait le choix de faire une majorité avec Link@avenir. Pour des raisons personnelles, ils ne veulent pas entendre parler de la liste de Damien Thiéry... Nous avions un accord de principe pour que de la présidence du conseil revienne à M. Leemans mais pas de cette manière. Le but ultime d'Activ' était plutôt d'intégrer ceci dans une solution globale entre les trois listes", a commenté lundi Mitra De Kempeneer. 

Interrogé lundi, celui-ci s'est dit curieux d'entendre les explications de M. Ghequière sur la manière dont la composante DéFI de sa propre liste, et les deux élus néerlandophones qui ont soutenu sa candidature, proposeront d'interpréter les règles linguistiques en matière administrative: selon les décrets de la Région flamande, ou plutôt selon les arrêts du Conseil d'Etat?

Par: rédaction 7/01/19 - 13h00