Un week-end "sans alcool au volant"

© belga.

La police, tant fédérale que locale, organise une nouvelle édition du "week-end sans alcool au volant". Celui-ci débutera ce vendredi à partir de 18h00 pour se terminer lundi à 6h00 du matin. "Pendant 60 heures, de nombreux contrôles alcool seront organisés dans tout le pays, aussi bien sur les autoroutes que sur les routes secondaires", avertit la police fédérale dans un communiqué.

En 2017, 4.210 accidents avec tués ou blessés étaient causés par un conducteur sous influence de l'alcool, rappelle la police. "Cela représente un accident toutes les deux heures ou encore 11% de l'ensemble des accidents avec tués ou blessés."

Entre les 8 et 11 juin derniers, la police fédérale de la route et les zones de police locale avaient contrôlé 32.299 personnes, à l'occasion du précédent "week-end sans alcool au volant". Au total, 2,24% des conducteurs contrôlés étaient en infraction et 161 personnes avaient subi un retrait immédiat du permis de conduire.

La campagne Bob hivernale, toujours en cours, s'achèvera le 28 janvier à 06h00 du matin.

Quatre ministres donnent le coup d'envoi
"En 2017, dans 11% des accidents impliquant des blessés ou des morts, un ou plusieurs conducteurs étaient sous influence de l'alcool,, soit plus de 4.000 personnes. Toutes les deux heures, il y a un accident aux conséquences physiques graves où l'alcool a joué un rôle", explique le ministre François Bellot. "Un week-end de sensibilisation comme celui-là a son utilité."

"Il y a 20 ans, 6% des conducteurs contrôlés étaient positifs, 2% de nos jours mais cela reste 2% de trop. L'objectif est que les conducteurs ne boivent pas ou qu'ils recherchent un Bob", estime Bianca Debaets.

Par: rédaction 11/01/19 - 07h17