Gilet jaune décédé à Visé: la thèse de l'accident écartée, le chauffeur identifié et en fuite

Le chauffeur du camion qui a percuté mortellement un Liégeois, vendredi en début de soirée lors d'une action des gilets jaunes menée sur l'autoroute E25 à hauteur de Visé, est toujours en fuite et la thèse de l'accident est écartée, confirme le parquet de Liège. Selon les dernières informations fournies par Catherine Collignon, porte-parole du parquet de Liège, le chauffeur, un homme de 56 ans d'origine hollandaise, fait actuellement l'objet d'un mandat d'arrêt européen.

Son camion a été retrouvé samedi sur un parking à Tilburg, aux Pays-Bas. A ce moment-là, le véhicule était déjà vide.

Bien que la thèse de l'accident soit écartée, le parquet indique qu'il est trop tôt pour qualifier ces faits de meurtre.

Pour rappel, un accident s'est produit aux environs de 19h00 alors que les manifestants étaient venus en nombre sur l'E25 afin de bloquer les camions sur l'autoroute dans le sens Liège-Maastricht, à hauteur de la sortie de Visé.

Le camionneur ne s'est pas du tout arrêté 
Un camion a percuté un membre des gilets jaunes. Selon les informations communiquées par des manifestants ayant assistés à la scène, le camion a tenté de forcer le barrage filtrant en passant par la bande réservée aux voiture et aux véhicules de secours. Le chauffeur se serait alors arrêté devant 5-6 manifestants avant de redémarrer quelques secondes plus tard.

L'un des gilets jaunes n'aurait pas eu le temps de s'écarter et se serait alors agrippé au camion pour ne pas être renversé. Plusieurs mètres plus loin, l'homme a lâché prise et a fini sous les roues du camion. Le chauffeur, quant à lui, n'aurait pas freiné et aurait poursuivi sa route.

© belga.
© belga.
© belga.
© belga.
© belga.
© belga.
© belga.
© belga.

Par: rédaction 12/01/19 - 19h28