Un homme ligoté, battu et brûlé à mort dans un chalet de Rochefort

© DR.

Un corps sans vie a été retrouvé dans un gîte de Forzée, dans la commune de Rochefort, selon le parquet de Namur, qui considère la mort suspecte et a qualifié les faits d'homicide. Son décès aurait un lien avec le milieu de la drogue. A la requête du parquet du Limbourg, trois individus originaires de la région ont été déférés jeudi devant un juge d'instruction qui les a placés sous mandat d'arrêt.

Plusieurs personnes étaient arrivées au gîte mardi. Dès mercredi, la police judiciaire fédérale de Dinant a procédé aux constatations. Selon les premiers éléments, la victime est décédée de mort violente. Elle aurait été attachée et battue. Des traces de brûlures ont également été découvertes. Les personnes impliquées seraient actives dans le trafic de cocaïne.

Deux des trois suspects sont frères. "Je peux confirmer que mon client a été arrêté. Il collabore à l'enquête judiciaire", a indiqué leur avocate Marie-Julie Put.

Un des suspects habitait avec la victime à Nieuwe Kempen (Genk). "Mon client n'a rien à voir avec cela. Il a seulement loué ce logement avec la victime", a expliqué l'avocat du colocataire de la victime Marc Pirard.

Par: rédaction 14/03/19 - 11h31