Pourquoi le 8 mai est-il un jour férié en France et pas en Belgique?

© anp.

Le mois de mai est un concentré de jours fériés en France comme en Belgique. Si les belges ont congé ce jeudi 10, ils n'auront pas congés le 8 mai, date pourtant importante dans l'histoire de l'Europe.

Que fêtent les français le 8 mai?
Pour les Français, le 8 mai est la date officielle de la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis quelques jours, Hitler n'est plus, et, à l'amiral Dönitz, échoit la lourde tâche de négocier la paix avec les Alliés. Dönitz propose d'abord, à deux reprises, de remettre la reddition des troupes allemandes aux Royaume-Uni et aux États-Unis, en excluant l'Union Soviétique. Il veut ainsi permettre à la population et à l'armée de se rendre aux troupes occidentales plutôt qu'à l'Armée Rouge et placer les prisonniers de guerre sous l"égide du droit international. Ces demandes qui lui furent refusées.

Les Allemands signent donc une reddition totale le 8 mai 1945, une première fois, la veille, au quartier général d'Eisenhower à Reims, et une seconde à Berlin, en présence de Staline. C'est la fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe.

Une raison historique
Si la France a choisi cette date pour célébrer la fin de la guerre, ce n'est pas le cas de tous les pays. Pour la Belgique, notamment, cette date à moins d'importance. En effet, le 8 mai, le pays est déjà libéré de la présence allemande depuis plusieurs mois. En septembre, la majorité du pays est libérée et la bataille des Ardennes prend fin le 30 janvier. Le 8 mai, la Belgique n'est donc plus impliquée dans aucun combat, au contraire de la France, des États-Unis ou du Royaume-Uni. De plus, si la guerre a pris fin en Europe, ce n'est pas le cas en Asie où le Japon se bat avec férocité. Ce n'est qu'avec les bombes lancées sur Hiroshima et Nagasaki que le Japon capitule, le 2 septembre 1945. Au Pays-Bas, par exemple on fête la fin de la guerre le 5 mai et les américains distinguent le VE, Victory in Europe Day du VJ, qui correspond au Victory over Japan Day....

Et une raison économique
S'il existe des raisons historiques, il y en a également une économique. En Belgique, jusqu'en 1983, les écoles et l'administration avaient congé le 8 mai. Le gouvernement décide alors de retirer cette date de la liste des jours fériés. Comme elle ne concernait qu'une partie de la population et qu'une nouvelle loi limite à dix les jours de congés fériés, on supprime ce dernier. En cause également, une volonté d'augmenter la production économique.

Pour le 11 novembre par contre, tout le monde est d'accord. La date de l'Armistice, qui est la fin de la Première Guerre Mondiale, est également celle où l'armée belge boute les allemands hors du pays. Si le 8 mai n'est plus férié en Belgique, des commémorations sont cependant organisées dans tout le pays.

Morgane Goffin 10/05/18 - 11h05