Les commerces des Champs-Elysées appelés à fermer samedi

© photo news.

La préfecture de police de Paris a appelé jeudi les commerçants du secteur des Champs-Élysées à "fermer (leurs) portes et accès" au cours de la quatrième grande journée de manifestations des "gilets jaunes" samedi.

Les commerçants sont "mis en demeure" "le jour de la manifestation: à fermer les portes et accès, mais aussi à sensibiliser leur personnel sur les risques encourus", est-il indiqué dans une feuille d'avis adressée par la préfecture de police aux commerçants, consultée par l'AFP. L'avis, que les gérants sont invités à signer et tamponner, ne précise pas si la fermeture des commerces doit être totale ou partielle.

Plusieurs secteurs sont concernés: celui des Champs-Élysées "ainsi que toutes les voies adjacentes", mais aussi celui du Palais de l'Élysée et des avenues Matignon, Montaigne et Franklin Roosevelt.

Les gérants sont également mis en demeure "de protéger leurs commerces", dès réception de l'avis, "contre d'éventuelles dégradations en apposant des panneaux de protection sur les vitres" et en "retirant les étalages, terrasses, contre-terrasses, véhicules, ainsi que tous les objets vulnérables".

L'Élysée redoute une "très grande violence" samedi et les services de renseignement ont fait passer tous les voyants au rouge en alertant sur la mobilisation d'une "ultradroite qui rêve de révolution et d'une ultragauche qui prône l'insurrection", selon une source au ministère de l'Intérieur.

© epa.

Les musées et l'Opéra n'ouvriront pas

Une dizaine de musées parisiens ont décidé de ne pas ouvrir leurs portes samedi, et l'Opéra a annulé ses représentations. "Compte tenu des manifestations annoncées à Paris samedi, l'Opéra Bastille et le Palais Garnier seront fermés et toutes les activités publiques sont annulées", a averti l'Opéra national sur les réseaux sociaux.

Sept musées et sites patrimoniaux administrés par la Ville de Paris et situés dans divers quartiers de la capitale, seront fermés, a indiqué Paris Musées. Outre le Petit Palais, le Musée d'art moderne de la Ville de Paris, le musée Cernuschi, la maison de Victor Hugo, le musée Cognacq-Jay, la crypte archéologique de l'île de la Cité située sous le parvis de Notre-Dame et les Catacombes garderont leurs portes closes.

Situé près de l'avenue des Champs-Elysées, le Grand Palais n'ouvrira pas ses portes samedi, comme la semaine dernière. Il propose en ce moment des expositions sur la Venise du XVIIIe siècle, le peintre Miro ou encore Michael Jackson. Les billets déjà achetés resteront valables jusqu'à la fin de chaque exposition, précise la Réunion des musées nationaux (RMN).

Le Palais de la découverte, situé dans une aile du Grand Palais, n'ouvrira pas non plus samedi "par mesure de prévention", a indiqué l'établissement chapeauté par Universcience. Le Jeu de Paume, à la Concorde, gardera ses portes closes. Le musée de l'Orangerie, situé juste à côté, n'a pas encore fait connaître sa position. Le Musée de l'Homme, au Trocadéro, restera fermé également, a annoncé son directeur André Delpuech.

Il a décidé d'annuler les manifestations "En droits" prévues en partenariat avec le Théâtre de Chaillot (théâtre, conférences, projections, street art et photographie) pour célébrer le 70e anniversaire de la déclaration des droits de l'Homme. Des célébrations devraient en revanche avoir lieu dimanche comme prévu. Le musée des Arts et Métiers, dans le IIIe arrondissement, gardera portes closes.

Plusieurs grands musées, comme Le Louvre ou le musée d'Orsay, étudient encore la question. Le théâtre des Champs-Elysées a annulé le récital du pianiste russe Grigory Sokolov et l'a reporté au mardi 18 décembre. Ce report s'ajoute à celui du festival électro INASOUND, parrainé par Jean-Michel Jarre, qui devait se tenir au Palais Brongniart dans le coeur de la capitale, mais a été repoussé au printemps.

Par: rédaction 6/12/18 - 18h36