Ce gilet jaune est payé 2.600€ par mois à ne rien faire depuis dix ans

Jean-François Barnaba est une figure médiatique des gilets jaunes en France. Pourtant, il est critiqué au sein du mouvement car l'homme gagne 2.600 euros par mois depuis dix ans... sans travailler.

Si vous avez l'habitude de regarder les journaux télévisés de l'Hexagone, vous avez probablement déjà vu son visage. Jean-François Barnaba, un gilet jaune de 62 ans de l'Indre, est en effet devenu l'une des figures médiatiques du mouvement contestataire en France. À l'aise devant la caméra, il est devenu un "bon client" des chaînes de télé. Ce qui agace certains gilets jaunes.

Si le sexagénaire a autant de temps à consacrer aux médias, c'est parce qu'il ne travaille pas. Sauf que l'homme est en réalité payé avec de l'argent public... pour ne rien faire. En effet, Quotidien et L'Obs ont découvert que Jean-François Barnaba est ce que l'on appelle un FMPE, fonctionnaire momentanément privé d'emploi. Cela fait dix ans qu'il est sans mission, et qu'il touche un salaire de fonctionnaire territorial de 2.600 euros net par mois.

À France Bleu, le gilet jaune a toutefois expliqué qu'il était le premier à souffrir de cette situation. "Ça m'a énormément marqué de me retrouver progressivement désocialisé, ça a été une très dure épreuve", a-t-il avoué.

On l'imagine, la situation de Jean-François Barnaba fait rire jaune au sein du mouvement. Mais il s'est justifié en avançant des fins de mois difficiles. "Ce qui compte c'est le reste à vivre. J'ai sept enfants dont trois à charge et un reste à vivre de 800 euros. Je suis locataire, ma maison a été l'objet d'une vente judiciaire, je n'ai rien", a-t-il confié à France Bleu.

Gil Avérous, le maire LR de Châteauroux, dans l'Indre, ne s'est pas fait prier pour critiquer le personnage.

Par: rédaction 7/12/18 - 09h00