Transport aérien: 10 millions de personnes ont reçu une indemnisation en 2018

© getty.

En 2018, plus de 10 millions de passagers ont été éligibles à une indemnisation découlant de la législation européenne (CE261) pour les retards et annulations en matière de transport aérien, indique vendredi AirHelp, une société spécialisée dans l'indemnisation aérienne.

Au total, le nombre de vols retardés ou annulés dans les 6 pays analysés (Belgique, France, Allemagne, Italie, Espagne, Grande-Bretagne) a crû de près de 32% entre 2017 et 2018, et de près de 39% depuis 2016. La ponctualité a baissé dans tous les pays analysés, et notamment en Belgique où la baisse notée entre 2017 et 2018 a été de 7,7 points de pourcentage, précise AirHelp.

Un nombre de perturbations plus important en Allemagne
"Chaque jour, plus de 335.300 passagers en provenance d'Allemagne, Belgique, France, Espagne, Grande-Bretagne et Italie ont subi une perturbation ou une annulation de vol. En Allemagne, notamment, le nombre des vols perturbés a doublé entre 2016 et 2018", selon l'analyse de AirHelp.

3,5 millions de passagers concernés en Belgique
En Belgique, le nombre de vols perturbés a augmenté de 36% entre 2017 et 2018. Le nombre des passagers aériens concernés a atteint quant à lui plus de 3,5 millions de passagers, ce qui correspond à une augmentation de 32% (près de 2,6 millions de passagers en 2017). Après une amélioration entre 2016 et 2017, le taux de ponctualité dans les aéroports belges a, quant à lui, rechuté à 71,62%, le taux le plus bas de tous les pays analysés, ce qui peut s'expliquer notamment par les grèves à répétition de Ryanair, particulièrement fortes en Belgique, ajoute AirHelp.

Par: rédaction 11/01/19 - 15h46