"Où sont ces losers de Quick-Step maintenant?"

Jelle Wallays a savouré sa victoire à l'issue de la 18e étape de la Vuelta et en a profité pour régler quelques comptes.

Sprinters piégés, étape remportée, détracteurs recadrés... Belle soirée pour Jelle Wallays. Jeudi, le coureur de Lotto Soudal s'est adjugé la 18e étape de la Vuelta après avoir battu au sprint le Norvégien Sven Erik Bystrom. 

Quelques instants après avoir franchi la ligne d'arrivée, le Roularien de 29 ans a surpris tout le monde en s'en prenant à l'équipe Quick-Step: "Se moquer de moi... Où sont ces losers de l'équipe Quick-Step maintenant?", a-t-il lancé, visiblement très remonté.

Une attaque rapidement justifiée. "Après 20 kilomètres de course, Rik Van Slyck, le directeur sportif de Quick-Step m'a interpellé 'Hey Wally, où roules-tu comme ça?' Qu'est-ce que cela signifie? Je vous laisse juger. Mais après cela, j'étais particulièrement boosté pour rendre la course difficile aux coureurs Quick-Step". 

Dans un communiqué diffusé par sa formation Lotto-Soudal, il a attribué ses propos à l'émotion et exprimé des regrets à demi-mot. Patrick Lefevere a lui réagi sur Twitter en demandant à Wallays s'il n'avait pas "bu trop de caféine".

Iljo Keisse (Quick-Step) a félicité Jelle Wallays pour sa belle victoire tout en soulignant que sa réaction n'était "pas très classe". "Les losers ont quand même gagné en Slovaquie aujourd'hui (NDLR: victoire d'Alaphilippe lors de la première étape du Tour de Slovaquie).

Ambiance.

Par: rédaction 14/09/18 - 11h11