Le speech brillant et efficace d'un coach belge en plein match

Philippe Dehaes a notamment utilisé des arguments... météorologiques pour mener Daria Kasatkina à la victoire.

Après avoir perdu le premier set face à la 12e joueuse mondiale Johanna Konta (4-6) à Dubaï, Daria Kasatkina est parvenue à décrocher la seconde manche au tie-break avant de survoler le set décisif (6-2). Un retournement de situation qu'elle doit en partie à son coach. Le Belge Philippe Dehaes a su trouver les mots justes alors que la jeune russe était mal embarquée.

"Tu es tellement proche... Tu dois absolument rester calme. Les opportunités vont arriver. (...) Tu n'as pas le choix. L'unique choix, c'est de continuer. Tu fais un excellent boulot. Tu es proche, vraiment très proche. Tu veux poursuivre le combat?", interroge-t-il avec détermination avant de clôturer son intervention par une note d'humour afin de faire sourire et détendre sa protégée. "On n'est pas bien ici? Le temps est magnifique. Laisse-nous encore deux heures ici."

La suite, vous la connaissez...

Par: rédaction 22/02/18 - 12h58