Un festival à l'agenda? Lisez attentivement ceci!

© photo news.

La saison des festivals est ouverte! Principe de base? Profitez du son et de l'ambiance tout en protégeant ses oreilles! Comment et pourquoi? Suivez le guide...

Constat alarmant
L'OMS (organisation mondiale de la santé) estime que le bruit est une cause évitable majeure de perte d'audition. "1,1 milliards de personnes (âgées de 12 à 35 ans) courent le risque de développer une déficience auditive due à l'exposition au bruit dans le cadre des loisirs, concerts ou événements sportifs ou à l'utilisation d'appareils personnels pour écouter la musique". Les bruits, exprimés en décibels (dB), peuvent être dangereux s'ils sont trop forts. Les risques principaux? Les acouphènes, la perte partielle d'audition et la surdité.

Ambiance
Dans les festivals, la musique a tendance à être forte pour créer une ambiance, ressentir la puissance des ondes sonores, couvrir le son ambiant, les conversations,... Le décor est planté et l'ambiance garantie mais les oreilles en pâtissent! La moyenne sonore enregistrée dans les festivals de musique se situe entre 90 et 110dB (valeurs correspondantes au seuil de danger).

Echelle de valeurs
Selon l'échelle de mesure du bruit, à partir de 85dB, on parle de seuil de risque pour l'ouïe. De 95 à 110dB, on est à un seuil de danger et à 120dB, c'est le seuil de douleur. Pour préserver notre capital auditif, il est indispensable de protéger nos oreilles à partir du seuil de risque (85dB).

Pour donner un ordre de grandeur: une conversation normale tourne autour des 60dB, une tondeuse à gazon atteint en moyenne 90dB et le bruit d'un avion au décollage monte à 150dB!

© getty.

Protection
Lors des festivals, on adopte donc les bons réflexes :
- On s'éloigne des haut-parleurs et des enceintes
- On dose son temps d'écoute et on prend des pauses pour soulager ses oreilles
- On repère la fatigue auditive (sifflements, vibrations) 
- On porte des bouchons ou des casques anti bruits

Quand festivités rime avec santé
La plupart des festivals mettent à disposition des casques anti bruits le temps d'une journée. Des bouchons sont aussi distribués. Les festivals actuels ont tout compris en faisant de la santé une priorité!

Au quotidien
Gardons bien à l'esprit ces recommandations pour la saison des festivals mais essayons d'appliquer les bons gestes au quotidien. Diminuons un peu le son de la télévision ou de la musique. La détérioration du capital auditif commence dès le plus jeune âge: économisons-le pour profiter de nos oreilles toute la vie!

Charlotte Costenoble 13/05/18 - 08h02