Le drame dont George H.W. Bush ne s'est jamais remis

© photo news.

Dans une lettre adressée à sa mère à la fin des années 1950, George H.W. Bush confiait qu'il lui manquait quelque chose pour être parfaitement heureux dans sa vie. Il était alors père de quatre garçons turbulents et il expliquait: "Nous avons besoin de robes amidonnées pour accompagner nos jeans déchirés aux genoux. Nous avons besoin d'une maison de poupée pour résister à nos châteaux forts et nos milliers de cartes de baseball."

Pauline Robinson Bush, dite Robin, fut cette petite fille un court moment. La fillette née en décembre 1949 faisait le bonheur de ses parents. En 1953, elle a commencé à se plaindre d'une grosse fatigue. Le médecin a appris à George et Barbara que Robin souffrait d'une leucémie, un mot qu'ils n'avaient jamais entendu auparavant.

Dans ses mémoires, Barbara Bush racontait en 1994: "Son conseil était de ne le dire à personne, de rentrer à la maison et d'oublier que Robin était malade. De faire en sorte qu'elle soit aussi à l'aise que possible, de l'aimer et de la laisser partir doucement. Elle nous a dit que cela arriverait rapidement."

George et Barbara ont décidé de se battre. Ils ont lutté pendant des mois pour sauver leur enfant. L'oncle de George était médecin dans un centre de cancérologie de pointe à l'époque où le cancer était à peine compris et considéré comme un sujet tabou.

Robin a été soignée sept mois, elle a subi des tests de moelle osseuse, des transfusions sanguines. Sa mère s'était promis une seule chose: ne pas pleurer dans la chambre de Robin. Une règle que George, très affecté, n'a jamais réussi à respecter.

Barbara était anéantie quand sa fille est morte en octobre 1953. "Jour après jour, pendant six mois, George m'a aidée à tenir." Il est resté concerné par la maladie qui a tué sa fille toute sa vie. Le biographe de Bush a confié dans son éloge funèbre que 35 ans après avoir perdu sa fille, George Bush avait visité des petits cancéreux dans un hôpital de Cracovie. "Un petit garçon a souhaité saluer le vice-président américain. Apprenant qu'il était malade d'un cancer, George Bush s'est mis à pleurer."

George Bush a rejoint, ce jeudi, Barbara et leur petite fille dans un repos éternel.

Par: Deborah Laurent 6/12/18 - 22h57