Elle rédige son propre avis de décès: "J'ai enfin le corps que je désirais"

Sybil Marie Hicks est décédée le 2 février.

Avant de mourir le 2 février dernier, à l'âge de 82 ans, une grand-mère canadienne avait rédigé son propre avis de décès, qui a été publié dans le journal The Spec il y a quelques jours. "Cela me fait de la peine de l'admettre, mais je suis décédée", écrit Sybil Marie Hicks. 

Dans ce texte teinté d'humour noir, la vieille dame, qui vivait à Baysville (Ontario), remercie son mari qu'elle surnommait "Cul de cheval" et ses enfants qu'elle a "tolérés pendant des années". "Bob, mon fils aîné, a toujours été mon chouchou", a-t-elle révélé.

Elle a aussi confié: "J'ai enfin le corps chaud bouillant que je désirais depuis toujours, après avoir été incinérée."

Sur Twitter, l'une des filles de Sybil, Brenda, a précisé que sa mère était "une femme incroyable". Ses obsèques ont eu lieu jeudi à Bracebridge selon le site Global News.

Par Catherine Delvaux. 8/02/19 - 14h54