Le message dérangeant de cette robe des Grammys

© reuters.

Joy Villa est chanteuse, pro-Donald Trump et adepte des coups d'éclat aux Grammy Awards. Ce dimanche, elle portait une robe sur laquelle des briques étaient dessinées. On pouvait y lire: "Construisez le mur". Sur ses épaules, elle était affublée de fils barbelés et elle était coiffée d'une couronne rappelant la statue de la liberté.

Joy Villa a confie au Hollywood Reporter qu'elle avait "d'abord détesté Trump", comme tous ses amis musiciens. "Trump était odieux et dégoûtant." En 2016, elle a décidé de se forger sa propre opinion. "J'ai toujours été très conservatrice dans mon coeur."

Elle a regardé l'interview que Donald a donnée à Oprah Winfrey en 1989 et a commencé doucement à changer d'avis. "J'ai été une fan de Trump en secret pendant des mois." Elle a décidé de faire son coming-out aux Grammys, il y a deux ans. Elle portait une robe qui affichait le slogan de campagne de Trump: "Make America Great Again". L'année passée, sa tenue était anti-avortement.

Pour Joy Villa, ça n'a aucun intérêt d'être parmi les "mieux habillées" sur le tapis rouge. "Personne ne s'en souvient jamais. Mes héros du tapis rouge ont toujours été Cher, Madonna, ou Lady Gaga avec sa robe en viande."

© afp.
© reuters.
© afp.
© afp.
© reuters.

Par: Deborah Laurent 11/02/19 - 02h07