Les enregistrements embarrassants qui pourraient faire tomber Tex

© photo news.

La société de production de l'émission a dévoilé d'autres dérapages jamais diffusés de Tex qui pourraient bien entrainer sa perte.

Nous vous en parlions sur 7sur7: après son éviction des Z'Amours en décembre dernier pour une mauvaise blague faite sur les violences faites aux femmes, Tex exige 1,2 million d'euros d'indemnités à Sony, le producteur de l'émission.

Mercredi, lors d'une première audition aux prud'hommes de Paris, Hélène de Saint-Germain, l'avocate de Sony, a demandé à étayer son dossier avec des enregistrements jamais diffusés des Z'Amours contenant des éléments à charge contre l'animateur. Dans ces images, filmées après la polémique sur son dérapage, Tex se vanterait notamment d'avoir fait cela "pour le buzz". "De toute façon, je savais ce que je faisais. C'était pour faire parler de moi", aurait-il également ajouté.

Selon la représentante de Sony, le présentateur s'est également laissé aller à des commentaires dégradants sur une candidate participant à l'émission: "C'est une chiennasse avec ses grosses loches".

Enfin, toujours selon l'avocate, Tex aurait tenu des propos déplacés envers Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes qui avait pris position publiquement suite à la polémique, et envers une collègue, à qui il aurait déclaré: "Ah, je t'ai pas encore baisée? Parce que tu sais, je les prends par-devant, par-derrière, sur le côté". 

S'ils s'avèrent recevables, ces éléments à charge de l'animateur pourraient donc peser très lourd et entrainer sa perte. Cependant, malgré une méthode qu'il considère "déloyale", Tex a assuré qu'il restait confiant.

Par: rédaction 17/05/18 - 09h52