Pamela Anderson se retrouve en cage

© Twitter.

Pour défendre la cause animale, la danseuse de DALS a participé à un happening, à Paris.

L'événement fait suite à une initiative citoyenne européenne qui souhaite sensibiliser sur la cruauté de l'élevage en batterie. Avec le danseur Maxime Dereymez et le député écologiste Yannick Jadot, Pamela Anderson a brandi une pancarte "Je suis une 'cage fighter'". Avec ses lunettes noires, la star s'est ensuite laissé enfermer pendant quelques minutes dans une cage.

"Je vis en France depuis peu mais la défense des animaux me touche partout où je suis", a témoigné l'actrice américaine depuis la place de la République. "Personne ne peut supporter d'être en cage plus de quelques minutes alors que ces animaux y vivent toute leur vie. C'est inhumain". 

L'opération et la pétition sont soutenues par plus de 130 ONG, dont la célèbre Fondation Brigitte-Bardot. Sur le site de la pétition, on peut lire: "Même un enfant peut se rendre compte que les cages sont cruelles. Partout en Europe, des centaines de millions d'animaux d'élevage endurent ce calvaire. Bloquées dans des cases, les truies peinent à s'occuper de leurs petits. Ensemble, nous pouvons débarrasser l'Europe de ces cages." Si la pétition aboutit, la Commission européenne devra prendre officiellement position, en vue d'abolir l'utilisation des cages. Plusieurs personnalités politiques étaient également présentes. 

En 2016, déjà, Pamela Anderson avait défendu la cause des canards victimes de gavage, en se rendant à l'Assemblée Nationale. Dans l'émission Danse avec les stars, elle sensibilise aussi le public à son mode de vie vegan.

Jeanne Poma. 10/10/18 - 17h42