Sinéad O'Connor: "Je ne veux plus jamais passer du temps avec des Blancs"

© Twitter.

"Ils me dégoûtent", a déclaré la chanteuse irlandaise de 51 ans, sur Twitter.

L'interprète de "Nothing Compares to you" a écrit: "Je suis vraiment désolée. Ce que je m'apprête à dire est tellement raciste que je n'aurais jamais cru pouvoir ressentir une chose pareille. Mais honnêtement, je veux plus jamais passer du temps avec les Blancs (si c'est le bon terme pour décrire les non-musulmans). Pas une seconde de plus et peu importe la raison. Ils me dégoûtent".

Shuhada 'Davitt
L'Irlandaise s'est convertie à l'islam à la fin du mois dernier et se fait désormais appeler Shuhada 'Davitt, ce qui signifie "martyr et témoin". Mais ses déclarations sur Twitter sont mal perçues, musulmans et non-musulmans confondus. "Il y a des bonnes et des mauvaises personnes partout, indépendamment de la religion ou de la croyance. Personne n'est dégoûtant sur base de sa religion ou de son ethnie", peut-on lire sur le réseau. 

"Le sale boulot"
La chanteuse répond à ses détracteurs: "Intéressant de voir que Twitter interdit mes déclarations mais que des gens comme Trump puissent disposer d'une plateforme mondiale pour diffuser des propos sataniques". Elle ajoute: "Pardonnez-moi mais, parfois, le Seigneur a besoin de gens pour faire le sale boulot".

Perte de crédibilité
Celle qui insultait le Pape et critiquait avec virulence ses propos il y a quelques années s'est convertie à la religion catholique l'année dernière. À la fin des années 1990', elle s'était faite ordonnée prêtre orthodoxe. Aujourd'hui, elle est musulmane. "Toutes ces thèses nous ramènent à l'islam, ce qui rend toutes les autres superflues", dit-elle.

Jeanne Poma. 7/11/18 - 06h39