Secret Story truqué? Benjamin Castaldi et Adrien Lemaître répondent

© Capture d'écran.

Sur le plateau de TPMP, l'ancien présentateur et l'ancien producteur de Secret Story ont réagi aux accusations de Morgane Enselme.

Il y a quelques jours, Morgane Enselme a publié une vidéo dans laquelle elle révèle tout sur les coulisses de Secret Story, émission à laquelle elle a participé en 2011. Si elle a notamment évoqué les manipulations de la production ou encore le manque d'hygiène au sein de la maison, l'ancienne candidate a également sous-entendu que les votes étaient truqués. Selon elle, lors des nominations, les équipes du jeu savaient plusieurs jours avant le prime quel candidat allait être éliminé.

Suite à ces révélations, Cyril Hanouna en a profité pour interroger Benjamin Castaldi sur le plateau de Touche pas à mon poste. Si l'ancien présentateur de Secret Story a assuré que les votes étaient bien contrôlés par un huissier de justice (une pratique obligatoire "depuis le deuxième Loft") il a toutefois avoué que la production avait recours à certains "arrangements" afin d'influencer les téléspectateurs. "En vérité, quand on avait les tendances et quand on désirait sauver un candidat, évidemment que toute la semaine dans la production de la quotidienne, on faisait tout ce qui était possible pour essayer d'aider le candidat". 

Adrien Lemaître, ex-rédacteur en chef et producteur de Secret Story, a également confirmé que la production avait recours à certains "petits arrangements". "Je parle de certains candidats qui sont mis en avant par rapport à d'autres candidats. C'est ce qu'on fait dans beaucoup d'émissions de télévision, où l'on peut avoir un candidat qui ouvre l'émission", a expliqué Adrien Lemaître, avant d'en dire un peu plus sur le recrutement de Nicolas [Secret Story 9], lui aussi présent sur le plateau de TPMP : "Nicolas, vous êtes entré dans la Maison des Secrets et vous n'aviez pas de secret. On vous a donné un secret mécanisé, on a fabriqué un secret pour vous, en effet (...) Mais on l'a assumé auprès des téléspectateurs".

Par: rédaction 8/01/19 - 08h30