Le couple Obama négocie un partenariat avec Netflix

© photo news.

La plateforme Netflix a entamé des pourparlers avec l'ancien président des Etats-Unis et sa femme pour produire une série d'émissions de haut niveau. Plutôt que de commenter la politique actuelle, le programme mettrait en scène des histoires et des personnages inspirants.

Les détails du projet comme le nombre d'épisodes n'a pas encore été fixé mais le couple Obama est bien en discussion avec le géant du streaming Netflix. L'objectif de ce nouveau programme est d'inspirer le public avec des personnes exceptionnelles. Elles auront un parcours basé sur des valeurs que partagent Michèle et Barack Obama. 

Le principal conseiller de Barack Obama, Eric Schultz, s'exprime à ce sujet: "Tout au long de leurs vies, ils ont soutenu et mis en valeur des gens qui luttent pour un monde meilleur. Ils veulent donc continuer en trouvant de nouvelles façons d'aider ces gens à partager leurs histoires".

Les sujets abordés seront sans doute la nutrition, sujet favori pour l'ancienne Première dame ou bien le changement climatique et le système de santé pour l'ancien président.

Une prestation de luxe
Rien n'a encore été fixé mais tout laisse à penser que la rémunération du couple pourrait s'approcher de celle du producteur et réalisateur Ryan Murphy, c'est-à-dire 250 millions d'euros. Mais rien n'est moins sûr car il ne faudrait pas froisser le producteur. 

Cette nouvelle serait une véritable aubaine pour Netflix, qui comptabilise actuellement 118 millions d'abonnés mais qui doit toujours se battre contre ses concurrents féroces: Amazon et HBO. 

De son côté, l'ancien président des Etats-Unis continue sur sa lancée en confirmant son statut de conférencier. C'est à Paris qu'il était il y a quelques mois pour donner une conférence dans un club très privé, "Les Napoléons". Plus tôt encore, il était à New York et s'exprimait sur la santé. Il avait alors reçu la somme de 400.000 euros.

L'ancien président Barack Obama lors de sa conférence pour le club Napoléon en décembre 2018. © photo news.

Jeanne Poma. 9/03/18 - 16h53