Meghan et Harry menacés par un groupe néo-nazi

© epa.

La duchesse de Sussex doit régulièrement faire face à des insultes racistes mais cette fois-ci, les menaces inquiètent les autorités britanniques.

La police antiterroriste du Royaume-Uni enquête actuellement sur les menaces proférées par un groupe néo-nazi américain violent qui appelle à l'assassinat du prince Harry, en affirmant qu'il est un "traître pour sa race" depuis qu'il a épousé une femme métissée. Cet appel a été diffusé avec une image mettant en scène le prince Harry avec une arme braquée sur lui, une croix gammée et la mention "à bientôt, traître de ta race".

Depuis plusieurs mois, ces messages haineux sont diffusés sur les jeux vidéo en ligne. La police a pu identifier certains des émetteurs comme étant des membres haut-placés du groupe néo-nazi. Quelques-uns sont déjà liés à des meurtres perpétrés aux États-Unis. Le groupe a une section basée au sud de l'Angleterre, composée de nombreux étudiants.

L'organisation surnommée "Atomwaffen", soit "bombe atomique" en allemand, célèbre Adolf Hitler et Charles Manson. Ses membres appellent au renversement du gouvernement américain par des actes terroristes, le viol et le meurtre des agents des forces de l'ordre.

Jeanne Poma. 7/12/18 - 08h55