Les communes wallonnes ne seront pas indemnisées comme les coopérateurs Arco

© belga.

Le MR et le cdH ont rejeté mardi, en commission des Pouvoirs locaux du parlement wallon, une proposition de résolution PS visant à indemniser les communes au cas où le gouvernement fédéral privatise partiellement la banque d'État Belfius, comme c'est son intention.

La demande avait été formulée par le député PS Christophe Collignon et soutenue par l'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW).

Elle dressait un parallèle entre la situation des coopérateurs d'Arco, que le Fédéral compte dédommager partiellement des pertes subies lors de la débâcle de Dexia - devenue Belfius - et celle des communes qui avaient refinancé le Holding communal avant sa liquidation, dans un autre volet de la chute de Dexia.

Le cdH, qui avait soutenu le PS dans le vote d'une résolution en avril 2016 s'opposant à toute privatisation de Belfius, a rejeté mardi la demande de compensation aux communes.

Pour son chef de groupe Dimitri Fourny, cette demande est superflue dès lors que la résolution de 2016 reste valable. Il ne voit pas non plus comment, juridiquement, dédommager les coopérants d'Arco ou les communes. Le cdH a donc voté pour la réaffirmation de son opposition à toute privatisation de Belfius, mais contre le dédommagement aux communes et, au final, contre la résolution dans son ensemble. Le MR, lui, a voté contre chaque point du texte, dénonçant un jeu politique à l'échelle de la Wallonie alors que le débat est, selon lui, fédéral. Ces votes devraient être confirmés dans deux semaines en séance plénière.

L'UVCW avait menacé à mi-mots d'un recours devant la Cour constitutionnelle si les communes wallonnes ne recevaient pas une compensation à l'instar de celle prévue pour les coopérateurs d'Arco, y voyant une "inégalité de traitement flagrante".

Par: rédaction 13/03/18 - 15h04