La méthode "cruelle" de RTL pour virer ses employés

© photo news.

Quatre-vingt-huit personnes vont être licenciées cette semaine.

C'est un mail angoissant que les employés de RTL Belgium ont reçu ce vendredi, juste avant le week-end. Selon le site de SudPresse, Philippe Delusinne, le patron du groupe belge, a informé l'ensemble des collaborateurs sur la procédure de licenciement qui aura lieu cette semaine.

Au total, 88 personnes vont perdre leur emploi et le programme s'annonce chargé. Lundi, les employés en radio seront prévenus. Mardi, ce sera au tout de la régie publicitaire. Mercredi, le marketing, etc. "Le jour de leur entretien, les personnes concernées seront informées par téléphone entre 8h30 et 9h30", prévient Delusinne. 

Toujours selon SudPresse, un autre mail plutôt maladroit a été envoyé à tous les travailleurs belges de RTL mercredi. "Nos résultats de toute l'année montrent que le groupe RTL est une entreprise en pleine santé", s'est réjoui RTL Group dans un communiqué en anglais.

En septembre dernier, la direction de RTL Belgium avait officialisé sa volonté de licencier 105 personnes, enclenchant la procédure d'information et de consultation prévue par la loi "Renault" sur les licenciements collectifs. En Belgique, la société emploie un peu plus de 500 salariés, une centaine de pigistes réguliers et environ 200 pigistes occasionnels. 

Un accord sur les conditions de départ du personnel licencié a été conclu entre la direction et les syndicats il y a dix jours.

© photo news.

Par Catherine Delvaux. 12/03/18 - 10h43