Christine Angot a quitté le plateau après son clash avec Dupond-Moretti

Vous l'avez peut-être lu sur 7sur7.be, Christine Angot et l'avocat Eric Dupond-Moretti se sont violemment écharpés samedi soir dans l'émission On n'est pas couché sur France 2.

Le célèbre pénaliste a reproché à la chroniqueuse d'étaler la vie sentimentale de Virginie Camels, vice-présidente des Républicains. "C'est d'une violence incroyable", s'est indigné l'avocat. "Que vous alliez même jusqu'à exposer publiquement un passé sentimental, dont peut-être Madame n'a pas envie de parler c'est aller très loin. On n'est pas au tribunal ici. Elle n'est pas accusée. Elle est invitée."

Une remarque qui n'a pas plu du tout à la romancière, qui a notamment reproché à son interlocuteur d'être "agressif" envers elle. La chroniqueuse de Laurent Ruquier a prié Dupond-Moretti de ne pas la "couper comme une journaliste". "Je ne suis pas journaliste. Je suis ici pour essayer de dire comment je peux ressentir certaines phrases."

La colère d'Angot
Vexée, agacée, Christine Angot aurait même quitté le plateau, révèle Benjamin Castaldi, dans l'émission Touche pas à mon poste sur C8. "Elle a prétexté de devoir aller aux toilettes et a demandé de voir la productrice, Catherine Barma. Elle avait passé à un tel mauvais moment qu'elle voulait déjà voir comment on pouvait l'améliorer", a commenté l'animateur. Une scène qui a visiblement été coupée au montage...

Une version des faits confirmée par Franck Dubosc, qui était également invité ce soir-là dans le talk-show. "Je l'ai vue sortir et Eric Dupond-Moretti est sorti aussi après. Je ne pense pas qu'ils se sont parlés car Angot était énervée", a expliqué l'humoriste français.

Ce n'est pas le premier clash entre la romancière et l'un des invités. En septembre dernier, Christine Angot avait également quitté le plateau après un vif accrochage avec Sandrine Rousseau, une élue EELV, au sujet des agressions sexuelles. Là aussi, la scène n'avait pas été diffusée.

Par Michaël Bouche 13/03/18 - 14h34