"Thierry Henry sera sur le banc contre la Suisse"

© belga.

Malgré les rumeurs qui le donnent en partance pour Monaco, Thierry Henry sera bien aux côtés de Roberto Martinez vendredi contre la Suisse, a confirmé le sélectionneur des Diables Rouges, jeudi en conférence de presse. "Je peux vous garantir qu'il sera sur le banc contre la Suisse", a affirmé Martinez.

L'AS Monaco s'est séparé jeudi de son entraîneur Leonardo Jardim. L'adjoint de Martinez, qui s'est révélé au club monégasque, est cité avec insistance pour lui succéder. "Il n'y a rien de nouveau le concernant, à part que, cette fois, il s'agit de Monaco et qu'il a débuté dans ce club", a déclaré Martinez. "Mais je vous garantis qu'il sera sur le banc vendredi contre la Suisse. Nous allons bien préparer ce match qui est très important pour nous. Après, peut-être qu'un jour vous aurez raison sur la destination que prendra Thierry Henry", a souri le sélectionneur des Diables Rouges.

La Belgique jouera encore un amical contre les Pays-Bas mardi. Henry sera-t-il toujours l'adjoint de Martinez à ce moment-là? "Vous devrez me reposer la question après le match contre la Suisse. Le plus important en ce moment c'est la préparation de cette rencontre et nous ne voulons pas nous détourner de cet objectif. Après le match de la Suisse, on pourra en reparler. Mais là, c'est la première fois que nous rejouons en Belgique depuis notre troisième place au Mondial."

Martinez est impatient de retrouver le public belge
Les Diables Rouges affronteront la Suisse vendredi dans le cadre de la Ligue des Nations de football. "Nous sommes impatients de jouer ce match: ce sera le premier devant notre public depuis la Coupe du monde et le premier en tant que N.1 mondial", a déclaré Roberto Martinez jeudi.

La Belgique sera opposée à la Suisse dans ce qui ressemble à une finale aller de ce groupe de trois équipes, les deux équipes ayant battu l'Islande en ouverture. "Les 180 minutes contre la Suisse seront cruciales", a confirmé Martinez. "La victoire du groupe se jouera entre nous. Les deux matchs seront significatifs. Le dernier match aura lieu en Suisse. Nous saurons ce dont nous aurons besoin. Mais on ne peut pas séparer l'importance de ce match-ci de celui en Suisse. Ce seront 180 minutes pour montrer qui sera en tête du groupe. Les deux équipes veulent atteindre le 'Final four' en juin. Nous savons l'importance de ce tournoi. A la Coupe du monde, les quatre dernières équipes en lice étaient européennes. La Ligue des Nations possède un niveau de classe mondiale."

Le sélectionneur s'est dit impatient de disputer cette rencontre. "Ce sera la première fois que nous jouerons à Bruxelles depuis la Coupe du monde. Nous voulons voir nos supporters, célébrer avec eux, et ce sera la première fois, après 29 rencontres, que nous jouerons en tant que N.1 au classement mondial. Cela entraîne une attention spéciale car nous n'avons encore jamais été dans cette situation depuis mon arrivée ici. Nous devons nous assurer de répondre aux attentes et jouer comme nous le savons ce match important pour la Ligue des Nations."

"La Suisse est une équipe très mature", a analysé Martinez. "Ils ont pu mettre ensemble des joueurs qui sont à un très bon moment de leur carrière, comme Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri, des joueurs expérimentés comme Stephen Lichtsteiner (laissé au repos contre la Belgique, ndlr) et Yvan Sommer, et des jeunes comme Denis Zakaria. C'est un groupe très compétitif. Si tu regardes leurs derniers matchs contre des équipes du top, ils ont partagé contre l'Espagne (1-1, en amical) et le Brésil (1-1, au Mondial). Nous nous attendons à un match très difficile."

"Nous affrontons une équipe qui veut terminer en tête du groupe", a ajouté Martinez. "Ils ont des qualités individuelles et des joueurs expérimentés. Ils ont les qualités pour bien faire à Bruxelles. Leur coach (Vladimir Petkovic) est expérimenté. Il est flexible tactiquement et a changé leur manière de jouer ces quatre dernières années. Nous affrontons l'une des meilleures équipes d'Europe."

© photo news.
© belga.
© belga.

Par: rédaction 11/10/18 - 15h57