L'exploit de la France au Mondial de hockey

© epa.

L'Argentine, malgré sa surprenante défaite 3-5 devant la France lors de la 3e et dernière journée du groupe A, a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe du monde de hockey, jeudi à Bhubaneswar, en Inde. Au pied du mur, les Français ont réussi grâce à ce résultat à se hisser à la 2e place de la poule, décrochant le droit de disputer les barrages en compagnie de la Nouvelle-Zélande, qui a partagé 2-2 en début de soirée avec l'Espagne, première équipe éliminée du tournoi.

Dans la première rencontre de la soirée, l'Espagne (FIH 8) pensa avoir fait le principal pour sa qualification en barrages après ses deux buts inscrits en première période. Albert Beltran (9e) et Alvaro Iglesias (27e) placèrent ainsi en effet virtuellement l'équipe du Français Frédéric Soyez au 2e rang du groupe A. Mais les renversements de situation sont courants en hockey. C'est ce qui se passa dans les dix dernières minutes. Hayden Phillips (50e) réduisit d'abord le score, avant que le joueur du Léopold Kane Russell n'égalise sur penalty corner (56e).

Ce résultat permit à l'Argentine (FIH 2) d'être automatiquement qualifiée pour les quarts avant même son duel à suivre contre la France (FIH 20), alors que les Bleus n'eurent par contre plus qu'une possibilité pour se hisser dans les douze meilleures équipes de la planète: battre les champions olympiques.

La France qualifiée pour les barrages
Animés de beaucoup de courage mais aussi de qualités collectives, les hommes de Jeroen Delmee réussirent leur pari. Hugo Genestet montra la voie dans le 2e quart-temps, bénéficiant d'un contre heureux de l'Argentin Gonzalo Peillat pour tromper Juan Vivaldi (18e). Un but rempli de symbole pour l'ancien joueur de Louvain et actuel sociétaire du Daring qui manqua le stroke décisif lundi en fin de match contre l'Espagne. Transcendés, les Français doublèrent l'avance par leur capitaine Victor Charlet sur pc (23e) et la triplèrent même par Aristide Coisne sur une belle déviation (26e). La partie s'emballa encore d'un cran quand Luca Martinez alluma le gardien des Bleus et de l'Orée Arthur Thieffry pour réduire quelque peu l'écart (28e). La déviation de l'attaquant du Léopold Gaspard Baumgarten redonna de l'air aux Français juste avant la pause. La deuxième mi-temps fut presque aussi prolifique en goals, les Argentins réduisirent leur handicap de deux unités sur deux pc transformés par Peillat (44e et 48e), avant que François Goyet (54e) ne fixe le score final à 3-5.

L'Argentine termine en tête du groupe avec 6 unités et jouera en quart de finale contre le vainqueur d'un barrage entre le 2e de la poule B et la Nouvelle-Zélande, 3e du groupe A avec 4 points. La France est 2e, également 4 points, et disputera quant à elle son barrage face au 3e du groupe B (Chine, Irlande ou Angleterre). L'Espagne, avec 2 unités, est éliminée. La suite du tournoi se déroulera par élimination directe jusqu'en finale. .

Par: rédaction 6/12/18 - 17h23